Discussion:
Accident de personne : conducteur condamné !
(trop ancien pour répondre)
ZeGim
2005-11-15 20:02:53 UTC
Permalink
Bonjour

La justice a reconnu coupable le conducteur du train.
Cela est tout simplement scandaleux :
http://www.webzinemaker.com/admi/m9/page.php3?num_web=21676&rubr=4&id=281135

Il faut faire annuler cette décision inique.

@+
Gilles
Nicolas MARTIN
2005-11-15 20:16:52 UTC
Permalink
Post by ZeGim
Bonjour
La justice a reconnu coupable le conducteur du train.
http://www.webzinemaker.com/admi/m9/page.php3?num_web=21676&rubr=4&id=281135
Il faut faire annuler cette décision inique.
@+
Gilles
Bonsoir,
J'ai lu l'article et je suis outré par ce type de condamnation. Le
conducteur n'est pas responsable. Quel honte ! Le souci, c'est que c'est une
première condamnation, et j'ai bien peur que ce le soit pour tout les
cheminots impliqué dans un accident de personnes maintenant.
Comment faire annuler cette décision ? Manifester ?

Nicolas
fabrice57
2005-11-15 20:31:25 UTC
Permalink
Post by Nicolas MARTIN
Post by ZeGim
Bonjour
La justice a reconnu coupable le conducteur du train.
http://www.webzinemaker.com/admi/m9/page.php3?num_web=21676&rubr=4&id=281135
Il faut faire annuler cette décision inique.
@+
Gilles
Bonsoir,
J'ai lu l'article et je suis outré par ce type de condamnation. Le
conducteur n'est pas responsable. Quel honte ! Le souci, c'est que c'est une
première condamnation, et j'ai bien peur que ce le soit pour tout les
cheminots impliqué dans un accident de personnes maintenant.
Comment faire annuler cette décision ? Manifester ?
Nicolas
Ca va etre dur de contester une decision de justice. De notre coté,
pour nous decharger, remplissons bien nos BS en y reportant le maximun
de choses anormales.Transmettons une copie au CHSCT pour le suivi des
dossiers. La direction ne pourra pas se cacher
--
Ceci est une signature automatique de MesNews.
Site : http://www.mesnews.net
Marc Dufour
2005-11-16 15:32:59 UTC
Permalink
Post by fabrice57
Ca va etre dur de contester une decision de justice.
Le seul recours serait-il aurprès de la présidence de la République????
--
http://emdx.org depuis 1993 ** Enlevez « +LES+SABOTS+ » pour répondre
Gardien du trombinoscope FMTR: http://www.emdx.org/rail/Trombinoscope

Marc Dufour - Village St-Augustin, St-Henri, Montréal, Québec
Point milliaire 3 de la subdivision de Montréal du CN

"On prend toujours le train qu'on peut" - Jacques Brel, "Le Moribond"
Rollover
2005-11-15 20:32:32 UTC
Permalink
Post by Nicolas MARTIN
Post by ZeGim
Bonjour
La justice a reconnu coupable le conducteur du train.
http://www.webzinemaker.com/admi/m9/page.php3?num_web=21676&rubr=4&id=281135
Il faut faire annuler cette décision inique.
@+
Gilles
Bonsoir,
J'ai lu l'article et je suis outré par ce type de condamnation. Le
conducteur n'est pas responsable. Quel honte ! Le souci, c'est que c'est une
première condamnation, et j'ai bien peur que ce le soit pour tout les
cheminots impliqué dans un accident de personnes maintenant.
Comment faire annuler cette décision ? Manifester ?
Nicolas
Oui il est à craindre que cela fasse jurice-prudence pour d'autres
accidents du meme type.

Comme dit dans le texte un retour en arriere ne semble pas possible sur
cette décision de justice donc marche prudente dans toutes les gares
équipées de la sorte. A RFF de voir avec les communes pour modifier les
installations parcequ'il ne faut pas compter sur la sncf pour mettre du
personnel pour combler les lacunes sécuritaires.
-={ P L M }=-
2005-11-15 21:09:01 UTC
Permalink
Bonjour ou bonsoir Rollover <***@_wanadoo.fr>,

Le Tue, 15 Nov 2005 21:32:32 +0100 dernier, confondant clavier et
Post by Rollover
Oui il est à craindre que cela fasse jurice-prudence pour d'autres
accidents du meme type.
Comme dit dans le texte un retour en arriere ne semble pas possible sur
cette décision de justice donc marche prudente dans toutes les gares
équipées de la sorte. A RFF de voir avec les communes pour modifier les
installations parcequ'il ne faut pas compter sur la sncf pour mettre du
personnel pour combler les lacunes sécuritaires.
La condamnation de l'ADC est injuste ! J'applaudirai un débrayage
total sur tout le réseau ! Un tel jugement est une honte !
--
Meilleurs sentiments de la part de PLM
(Pour me joindre par e-mail, ajoutez PLM dans la ligne de sujet et supprimez les "-")
-={ APMFS http://www.Apmfs.org }=-
-={ Le Morop http://www.Morop.org }=-
-={ Rail Savoie http://www.RailSavoie.org }=-
Nico#2 [V22-T]
2005-11-15 21:27:07 UTC
Permalink
Post by -={ P L M }=-
La condamnation de l'ADC est injuste ! J'applaudirai un débrayage
total sur tout le réseau ! Un tel jugement est une honte !
Dans le même temps, les (imbéciles) de juges ont du penser qu'un train
freinait comme une voiture ;-)

@++
--
+++++Nico#2
€Un conservateur est un homme qui reste assis et qui réfléchit ; qui reste
assis surtout. {Woodrow Wilson}
€L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées {Konrad
Adenauer}
Marc Dufour
2005-11-16 15:34:14 UTC
Permalink
Dans le mˆme temps, les (imb‚ciles) de juges ont du penser qu'un train
freinait comme une voiture ;-)
Y’avait-il juge ou jurés???

La Sneuceufeu a-t’elle su mettre l’accent qu’un train ne s’arrête pas sur
une frite???
--
http://emdx.org depuis 1993 ** Enlevez « +LES+SABOTS+ » pour répondre
Gardien du trombinoscope FMTR: http://www.emdx.org/rail/Trombinoscope

Marc Dufour - Village St-Augustin, St-Henri, Montréal, Québec
Point milliaire 3 de la subdivision de Montréal du CN

"On prend toujours le train qu'on peut" - Jacques Brel, "Le Moribond"
Didier G
2005-11-16 21:34:30 UTC
Permalink
Hello :o)
Dans le mˆme temps, les (imb‚ciles) de juges ont du penser qu'un train
freinait comme une voiture ;-)
Y’avait-il juge ou jurés???
Si c'est bien la Cour d'appel, uniquement des magistrats
professionnels. Le jury est réservé en France aux Cours d'Assises...
--
a+
Didier

-----
Pour m'écrire, didier (at) metro-pole (point)net
Céd
2005-11-19 21:08:31 UTC
Permalink
Marc Dufour <etaoin+***@emdx.+LES+SABOTS+org> wrote in news:***@217.24.82.4:

'lut,
Post by Marc Dufour
Dans le mˆme temps, les (imb‚ciles) de juges ont du penser qu'un
train freinait comme une voiture ;-)
Y’avait-il juge ou jurés???
La Sneuceufeu a-t’elle su mettre l’accent qu’un train ne s’arrête pas
sur une frite???
En même temps, comme il est écrit dans l'article, un train ne s'arrête que
si son conducteur... freine. Or, ce qui est reproché au conducteur, c'est
de n'avoir pas freiné.
--
Guide Nancy : http://www.nancy-guide.net/
http://ours-gourmand.altata.org/index.php
photographies : http://photographie.altata.org/
Site gourmand : http://www.dame-marmotte.net/
Rollover
2005-11-20 11:35:18 UTC
Permalink
Post by Céd
'lut,
Dans le mˆme temps, les (imb‚ciles) de juges ont du penser qu'un
train freinait comme une voiture ;-)
Y’avait-il juge ou jurés???
La Sneuceufeu a-t’elle su mettre l’accent qu’un train ne s’arrête pas
sur une frite???
En même temps, comme il est écrit dans l'article, un train ne s'arrête que
si son conducteur... freine.
Merci de nous prévenir quand cela est indispensable..
Post by Céd
Or, ce qui est reproché au conducteur, c'est
de n'avoir pas freiné.
Pas exactement...
G.Parramon
2005-11-20 12:42:05 UTC
Permalink
Post by Céd
En même temps, comme il est écrit dans l'article, un train ne s'arrête que
si son conducteur... freine. Or, ce qui est reproché au conducteur, c'est
de n'avoir pas freiné.
Bonjour,
Où avez vous lu ça ?
Je n'arrive pas à trouver ce passage !!
Il n'est question que de mauvaise visibilité, ce qui provoque naturellement
une action tardive.
Comment est-il possible de faire autrement, dans ce cas ?
Vous avez naturellement les connaissances techniques vous permettant
d'affirmer ce genre de chose, je suppose ?
Bonne journée
--
Gérard Parramon
http://gparam.free.fr (La conduite des trains)
http://gparam.free.fr/apprenti.html (les apprentis du rail)
*core* (Richard)
2005-11-20 13:30:35 UTC
Permalink
Post by G.Parramon
Il n'est question que de mauvaise visibilité, ce qui provoque naturellement
une action tardive.
Comment est-il possible de faire autrement, dans ce cas ?
Je ne connais pas DU TOUT ce dossier. Mais je doute sérieusement
qu'un tribunal puisse avoir condamné un conducteur parce que "la
visibilité était mauvaise". On peut supposer (mais j'insiste que
c'est une supposition) que si le conducteur a été condamné c'est parce
que le tribunal a considéré qu'il existait une faute dans son chef.
Soit, comme certains le disent, ne pas avoir freiné, soit avoir roulé
à une vitesse non appropriée avec la visibilité, soit encore avoir eu
ce qu'un tribunal appelle une "distraction coupable". Ou autre chose
qui nous échappe puisque nous ne connaissons pas le dossier.

Il existe, en droit, un concept qui se nomme "défaut coupable de
prévoyance". C'est un "fourre-tout" ou l'on peut faire entrer
beaucoup de choses....
G.Parramon
2005-11-20 14:27:03 UTC
Permalink
Post by *core* (Richard)
On peut supposer (mais j'insiste que
c'est une supposition) que si le conducteur a été condamné c'est parce
que le tribunal a considéré qu'il existait une faute dans son chef.
Soit, comme certains le disent, ne pas avoir freiné, soit avoir roulé
à une vitesse non appropriée avec la visibilité, soit encore avoir eu
ce qu'un tribunal appelle une "distraction coupable". Ou autre chose
qui nous échappe puisque nous ne connaissons pas le dossier.
Bonjour,
Ah oui !! Tout à fait d'accord.
Mais nous ne sommes pas sur la route !! Un conducteur applique une
réglementation précise, et ne roule pas au gré de sa fantaisie ni de ce
qu'il voit devant. Mis à part le fait où une situation réglementaire lui
impose la marche à vue, le conducteur n'a pas à régler sa marche en fonction
de ce qu'il suppose être devant !!
Si cela devait être le cas, il n'est plus possible de faire circuler le
moindre train sur le réseau !
Je veux bien que le jugement ne soit pas tombé au hasard, mais j'aimerais
que les arguments qui l'accompagnent soient autre chose que des
suppositions. Or, il n'est question que "de la connaissance du terrain", ce
qui ne veut strictement rien dire !!
Cordialement
--
Gérard Parramon
http://gparam.free.fr (La conduite des trains)
http://gparam.free.fr/apprenti.html (les apprentis du rail)
Claude Bersano
2005-11-20 15:07:44 UTC
Permalink
Bonjour Gérard;
Post by G.Parramon
[...]
Or, il n'est question que "de la connaissance du terrain", ce
qui ne veut strictement rien dire !!
Pourrais-tu préciser ta pensée? Je croyais (d'après ce que j'ai
pu lire -- je ne suis pas cheminot ) que la connaissance de la
ligne parcourrue et de ses particularités était une fonction importante.
Dans les ouvrages sur la traction vapeur que j'ai pu lire, il me semblait
qu'un mécano parcourrait une ligne nouvelle pour lui avec un
accompagnateur, au moins au début de son service sur cette. ligne.
Sauf en temps de guerre bien sûr, où l'accompagnateur était remplacé par
les livrets de marches-types (cf Jacques Tonnaire, "La vapeur, souvenirs
d'un mécano 1932/1950", Lattes editeur).

Ici, aux USA, les mécanos d'Amtrak (passagers) sont accompagnés
par des mécanos du CSXT quand ils sortent des voies dont Amtrak est
propriétaires pour entrer sur celles de CSXT (p.e. train New York/Miami
via Richmond. Les voies Amtrak terminent à la sortie de Washington DC
et la signalisation est différentes sur les 2 réseaux). Et c'était la même
chose
pour les marchandises: une loco (et son équipe) du RF&P (alors propriétaire
de cette ligne) était en tête pour les trains constitués de matériel
d'autres
companies (CSXT a "bouffé" le RF&P maintenant).

Surtout corrige moi si j'ai écrit des c***ies! Je ne demande qu'à
apprendre!

Amicalement, Claude
***@comcast.net
Midlothian, VA USA
G.Parramon
2005-11-20 17:14:55 UTC
Permalink
Post by Claude Bersano
Bonjour Gérard;
Post by G.Parramon
[...]
Or, il n'est question que "de la connaissance du terrain", ce
qui ne veut strictement rien dire !!
Pourrais-tu préciser ta pensée? Je croyais (d'après ce que j'ai
pu lire -- je ne suis pas cheminot ) que la connaissance de la
ligne parcourrue et de ses particularités était une fonction importante.
Bonjour Claude,
Je précise :
Un conducteur doit effectivement avoir une connaissance de ligne pour
effectuer un train. Mais cette connaissance de ligne est une connaissance
réglementaire. C'est à dire qu'il doit en connaitre les particularités de
signalisation, les itinéraires, et les différents points particuliers qui
peuvent apparaitre sur les renseignements techniques (vitesses limites,
ralents, possibilités de détournements,...)
Mais cela ne concerne en aucun cas la visibilité d'un PN, ou la dangerosité
des points extérieurs à la voie. Si une telle chose doit attirer l'attention
d'un mécanicien, il rencontrera soit une signalisation spécifique, soit il
en sera avisé en recevant un ordre de marche prudente, par exemple, (cas
d'un PN en dérangement...), soit par une mention aux renseignements
techniques.
Par exemple, aux abords de la raffinerie de Donges, près de St Nazaire, les
conducteurs savent qu'ils doivent "éviter" les arrêts accidentels dans une
zone répérée sur le terrain. Cela fait partie de la connaissance de ligne,
et cela est signalisé sur le terrain.
Mais on ne peut en aucun cas reprocher à un conducteur de ne pas freiner à
la vue d'un évènement qui se passe devant lui. Pour une raison très simple :
Un train à 160 sur une section de ligne équipée de PN voit très
distinctement les voitures traverser devant lui avant que les barrières ne
se baissent. S'il lui faut prendre en compte la possibilité d'un
franchissement intempestif de ce PN, il doit taper l'urgence entre 500 et
1000 mètres avant ce PN...
De même des gares traversées, avec des voyageurs qui attendent le train qui
suit...
Si un avion écrasait un piéton se balladant sur une piste de décollage,
viendrait-il à l'idée de quelqu'un de le reprocher au pilote ? C'est
pourtant ce genre de chose qui est en filigrane sur ce jugement...tel qu'il
nous est présenté.
Sous réserve bien sûr de ce qui n'est pas dit ou pas connu sur cette affaire
!
Cordialement
--
Gérard Parramon
http://gparam.free.fr (La conduite des trains)
http://gparam.free.fr/apprenti.html (les apprentis du rail)
Claude Bersano
2005-11-20 19:28:49 UTC
Permalink
Bonjour Gérard, et merci pour cette réponse rapide.
Post by G.Parramon
Un conducteur doit effectivement avoir une connaissance de ligne pour
effectuer un train. Mais cette connaissance de ligne est une connaissance
réglementaire. C'est à dire qu'il doit en connaitre les particularités de
signalisation, les itinéraires, et les différents points particuliers qui
peuvent apparaitre sur les renseignements techniques (vitesses limites,
ralents, possibilités de détournements,...)
Ok, autrement dit, si je comprends bien, des données relatives à la ligne et
fournies
par son employeur (dans ce cas la SNCF). C'est ça?
Post by G.Parramon
Mais cela ne concerne en aucun cas la visibilité d'un PN, ou la dangerosité
des points extérieurs à la voie. Si une telle chose doit attirer l'attention
d'un mécanicien, il rencontrera soit une signalisation spécifique, soit il
en sera avisé en recevant un ordre de marche prudente, par exemple, (cas
d'un PN en dérangement...), soit par une mention aux renseignements
techniques.
Autrement dit, cette entrée dans cette gare (Agay si je me souviens bien),
qui
est/était peu visible pour le mécano (au moins dans un des sens de
circulation),
aurait pu faire l'objet d'une règlementation spéciale dans la mesure où
personne
(de l'administration propriétaire j'entends) n'est présent pour en assurer
la sécurité?
Post by G.Parramon
Par exemple, aux abords de la raffinerie de Donges, près de St Nazaire, les
conducteurs savent qu'ils doivent "éviter" les arrêts accidentels dans une
zone répérée sur le terrain. Cela fait partie de la connaissance de ligne,
et cela est signalisé sur le terrain.
Ok. Ça je comprends.
Post by G.Parramon
Mais on ne peut en aucun cas reprocher à un conducteur de ne pas freiner à
Un train à 160 sur une section de ligne équipée de PN voit très
distinctement les voitures traverser devant lui avant que les barrières ne
se baissent. S'il lui faut prendre en compte la possibilité d'un
franchissement intempestif de ce PN, il doit taper l'urgence entre 500 et
1000 mètres avant ce PN...
Oui bien sûr! Pas moyen d'arrêter un convoi sur un timbre! Et impossible
d'
exiger que tous les conducteurs soient télépathes!
Post by G.Parramon
De même des gares traversées, avec des voyageurs qui attendent le train qui
suit...
!!!!
Post by G.Parramon
Si un avion écrasait un piéton se balladant sur une piste de décollage,
viendrait-il à l'idée de quelqu'un de le reprocher au pilote?
Tu sais, de nos jours.... <sourire triste> Pas mieux des deux cotés de
la grande mare donc. Ici un MacDonald s'est retrouvé en justice parce
qu'une idiote s'était brulée avec son café qu'elle buvait _en conduisant_!
Autre cas qui avait fait la une: un abruti s'est cassé une jambe en montant
sur une échelle, prétendant qu'il n'avait pas été averti que l'échelle
pouvait
glisser... si on la mettait sur un tas de fumier!!! Ça ne s'invente pas
des
c***ies pareilles!
Post by G.Parramon
C'est pourtant ce genre de chose qui est en filigrane sur ce
jugement...tel qu'il
Post by G.Parramon
nous est présenté.
C'est ce que j'avais cru comprendre aussi. On attaque le maillon le plus
faible
de la chaine mais on ne corrige pas un problème systémique dans la mesure
où la situation de cette gare ne doit pas être la seule du réseau...
Post by G.Parramon
Sous réserve bien sûr de ce qui n'est pas dit ou pas connu sur cette
affaire !

Il serait intéressant d'avoir accès à tout le dossier pour avoir une opinion
motivée
sur ce malheureux accident qui a finalement fait au moins deux victimes: la
personne décédée et le mécano. Triste tout ça... et sous couvert
d'économies!

Merci encore pour ton temps.

Bien à toi, Claude
***@comcast.net
Rollover
2005-11-20 18:48:59 UTC
Permalink
Post by *core* (Richard)
soit avoir roulé
à une vitesse non appropriée avec la visibilité, soit encore avoir eu
ce qu'un tribunal appelle une "distraction coupable".
Les trains roulent à Vmax dans le brouillard, et pendant ce temps là on
lit nos docs à compter les panneaux pour le prochain arret en gare.. La
réglementation ferroviaire c'est pas le code la route..


Les emprises ferroviaires sont un domaine privé et qui doit le rester
pour la circulation des trains de jour comme de nuit ou par brouillard.
Celui qui ne respecte pas cela, c'est d'ailleurs une loi, est le seul
responsable du risque qu'il prend et pas le conducteur d'un train en
tout cas...
Maintenant si la SNCF, ou RFF, est jugée responsable de ses
insuffisances, voir le ministère des transports qui a validé le systeme.


Donc merci de nous éviter les suppositions...
Jean-Claude BELLEC
2005-11-20 19:10:22 UTC
Permalink
privé ???????????????????????????????? ou réservé ?

une langue qui a fourché ?
--
jean-***@wanadoo.fr
Homme libre, toujours tu chériras la mer
Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Post by Rollover
Post by *core* (Richard)
soit avoir roulé
à une vitesse non appropriée avec la visibilité, soit encore avoir eu
ce qu'un tribunal appelle une "distraction coupable".
Les trains roulent à Vmax dans le brouillard, et pendant ce temps là on
lit nos docs à compter les panneaux pour le prochain arret en gare.. La
réglementation ferroviaire c'est pas le code la route..
Les emprises ferroviaires sont un domaine privé et qui doit le rester pour
la circulation des trains de jour comme de nuit ou par brouillard. Celui
qui ne respecte pas cela, c'est d'ailleurs une loi, est le seul
responsable du risque qu'il prend et pas le conducteur d'un train en tout
cas...
Maintenant si la SNCF, ou RFF, est jugée responsable de ses insuffisances,
voir le ministère des transports qui a validé le systeme.
Donc merci de nous éviter les suppositions...
Rollover
2005-11-20 19:56:41 UTC
Permalink
Post by Jean-Claude BELLEC
privé ???????????????????????????????? ou réservé ?
une langue qui a fourché ?
Salut Jean Claude

Peu importe, mais "réservé" pourrait etre mal interprété que privé est
clair et net..
Jean-Claude BELLEC
2005-11-20 22:03:42 UTC
Permalink
je plaisantais,.. :-)
--
jean-***@wanadoo.fr
Homme libre, toujours tu chériras la mer
Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Post by Rollover
Post by Jean-Claude BELLEC
privé ???????????????????????????????? ou réservé ?
une langue qui a fourché ?
Salut Jean Claude
Peu importe, mais "réservé" pourrait etre mal interprété que privé est
clair et net..
Didier G
2005-11-21 00:13:29 UTC
Permalink
Hello :o)
Post by *core* (Richard)
soit avoir roulé
à une vitesse non appropriée avec la visibilité, soit encore avoir eu
ce qu'un tribunal appelle une "distraction coupable".
Les trains roulent à Vmax dans le brouillard, et pendant ce temps là on lit
nos docs à compter les panneaux pour le prochain arret en gare.. La
réglementation ferroviaire c'est pas le code la route..
Et que dit le référentiel sur la vitesse à donner à son train ?
Les emprises ferroviaires sont un domaine privé et qui doit le rester
C'est jusqu'à preuve du contraire du domaine public dont l'accès est
réglementé...
--
a+
Didier

-----
Pour m'écrire, didier (at) metro-pole (point)net
Rollover
2005-11-21 07:46:00 UTC
Permalink
Post by Didier G
Hello :o)
Post by Rollover
Post by *core* (Richard)
soit avoir roulé
à une vitesse non appropriée avec la visibilité, soit encore avoir eu
ce qu'un tribunal appelle une "distraction coupable".
Les trains roulent à Vmax dans le brouillard, et pendant ce temps là
on lit nos docs à compter les panneaux pour le prochain arret en
gare.. La réglementation ferroviaire c'est pas le code la route..
Et que dit le référentiel sur la vitesse à donner à son train ?
Il ne dit pas de supposer qu'il y a une bagnole sur chaque PN du
parcours puisqu'elles ne doivent pas y etre ;-)
Post by Didier G
Post by Rollover
Les emprises ferroviaires sont un domaine privé et qui doit le rester
C'est jusqu'à preuve du contraire du domaine public dont l'accès est
réglementé...
Oui en langage décodé seul les quais de gare sont accessibles au public,
et les franchissements de pn ou traversées de voies en gare sont en
principe signalisés et donc aussi réglementés. Et que donc un piéton ou
un automobiliste est censé prendre les dispositions pour ne pas s'y
trouvé au moment du passage d'un train...
*core* (Richard)
2005-11-21 13:50:50 UTC
Permalink
Post by Rollover
Post by *core* (Richard)
soit avoir roulé
à une vitesse non appropriée avec la visibilité, soit encore avoir eu
ce qu'un tribunal appelle une "distraction coupable".
Les trains roulent à Vmax dans le brouillard, et pendant ce temps là on
lit nos docs à compter les panneaux pour le prochain arret en gare.. La
réglementation ferroviaire c'est pas le code la route..
Mais, manifestement, la justice semble estimer que la
"règlementation ferrovière" n'est en rien une justification a
l'évènement dont le conducteur est accusé.
Post by Rollover
Les emprises ferroviaires sont un domaine privé
Mais.... les emprises ferrovières traversent à certains endroits
le domaine public. Par exemple aux PN. Et un accident, ou un
incident, qui se produit sur un domaine privé est tout aussi soumis à
la Loi que celui qui se déroule sur un lieu public. La preuve en est
que la justice, saisie du problème, a condamné le conducteur pour un
fait qui s'est produit sur le domaine que vous dites "privés".
Post by Rollover
Donc merci de nous éviter les suppositions...
Cher Rollover le jour n'est pas encore venu ou j'aurai à vous
demander une quelconque autorisation pour placer mon avis dans un
newsgroup. J'ai au moins eu l'honneteté de déclarer que je me basais
sur des suppositions pour donner mon opinion. C'est nettement plus
honnête que des gens qui, comme vous, font semblant d'avoir des
certitudes même quand ils ne savent rien.
Rollover
2005-11-21 14:52:21 UTC
Permalink
Richard wrote:

ferroviaire c'est pas le code la route..
Post by *core* (Richard)
Mais, manifestement, la justice semble estimer que la
"règlementation ferrovière" n'est en rien une justification a
l'évènement dont le conducteur est accusé.
Oui semble, encore une supposition.. Alors c'est fort dommage parceque
c'est la seule qui est connue par un conducteur de train dans l'exercice
de son métier.
Post by *core* (Richard)
Post by Rollover
Les emprises ferroviaires sont un domaine privé
Mais.... les emprises ferrovières traversent à certains endroits
le domaine public. Par exemple aux PN. Et un accident, ou un
incident, qui se produit sur un domaine privé est tout aussi soumis à
la Loi que celui qui se déroule sur un lieu public.
Ah oui et lequel ?? code de la route, code civil, autre ??
Post by *core* (Richard)
La preuve en est
que la justice, saisie du problème, a condamné le conducteur pour un
fait qui s'est produit sur le domaine que vous dites "privés".
Mais voila sur la base de quoi ??
Post by *core* (Richard)
Post by Rollover
Donc merci de nous éviter les suppositions...
Cher Rollover le jour n'est pas encore venu ou j'aurai à vous
demander une quelconque autorisation pour placer mon avis dans un
newsgroup.
Fait donc, ce serait dommage de ne pas lire tes suppositions.
Post by *core* (Richard)
J'ai au moins eu l'honneteté de déclarer que je me basais
sur des suppositions pour donner mon opinion.
Quand on conduit un train on ne suppose rien, on applique le réglement.
Post by *core* (Richard)
C'est nettement plus
honnête que des gens qui, comme vous, font semblant d'avoir des
certitudes même quand ils ne savent rien.
Quand tu écris "soit avoir roulé à une vitesse non appropriée avec la
visibilité" désolé mais il y a de quoi mettre en doute les tiennes de
certitudes. Pour ma part c'est vrai j'ignore tout des accidents de
personnes. Libre à toi de me croire ou pas...
William JONES
2005-11-21 20:37:36 UTC
Permalink
Bonsoir,

"Rollover" <***@_wanadoo.fr> a écrit dans le message de news:
4381df26$0$21301$***@news.wanadoo.fr...

[...]

| >>Les emprises ferroviaires sont un domaine privé
| >
| >
| > Mais.... les emprises ferrovières traversent à certains endroits
| > le domaine public. Par exemple aux PN. Et un accident, ou un
| > incident, qui se produit sur un domaine privé est tout aussi soumis à
| > la Loi que celui qui se déroule sur un lieu public.
|
| Ah oui et lequel ?? code de la route, code civil, autre ??

Exemple bien simple, et malheureusement fréquent : une personne a été tuée à l'intérieur d'une
maison. La maison est un lieu privé, et pourtant le meurtrier sera bien condamné !
--
A+
William.

=============
La mort est une blessure qui ne se referme jamais ; parfois on saigne moins, c'est tout.
Rollover
2005-11-21 21:19:27 UTC
Permalink
Post by Nicolas MARTIN
Bonsoir,
[...]
| >>Les emprises ferroviaires sont un domaine privé
| >
| >
| > Mais.... les emprises ferrovières traversent à certains endroits
| > le domaine public. Par exemple aux PN. Et un accident, ou un
| > incident, qui se produit sur un domaine privé est tout aussi soumis à
| > la Loi que celui qui se déroule sur un lieu public.
|
| Ah oui et lequel ?? code de la route, code civil, autre ??
Exemple bien simple, et malheureusement fréquent : une personne a été tuée à l'intérieur d'une
maison. La maison est un lieu privé, et pourtant le meurtrier sera bien condamné !
J'espere que le tueur est bien payé :-D :-D :-D
*core* (Richard)
2005-11-22 14:35:28 UTC
Permalink
Post by Rollover
Quand on conduit un train on ne suppose rien, on applique le réglement.
Et bien, cher Rollover, je vous laisse a vos certitudes
règlementaires. J'imagine (voyez, je suppose encore) que le
conducteur qui vient d'être, malheureusement pour lui, condamné avait
les mêmes certitudes que vous. Cela n'a pas empêché la justice de
prononcer une condamnation. Pourtant, comme vous dites, il se
trouvait dans un lieu "privé" et appliquait le règlement. Vos
certitudes règlementaires ne vous protègent donc vraiment pas. Et ça
ce n'est pas une supposition.
Jean-Claude BELLEC
2005-11-22 17:27:49 UTC
Permalink
Rien à voir la réglementation ferroviaire sur le domaine ferroviaire est
totalement applicable. Le code de la route, les décrets routiers, les
arrêtés ne peuvent en aucun cas être appliqué au train.

Surle fond de cette malheureuse affaire, vous ne savez rien, pas plus que
moi d'ailleurs. Vous ne savez donc pas si le conducteur ne s'est pas vu
reprocher une faute à la réglementation ferroviaire.

Pour savoir, il faudrait les minutes de procès. Je ne les ai pas, et vous ?

cordialement
--
jean-***@wanadoo.fr
Homme libre, toujours tu chériras la mer
Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Post by *core* (Richard)
Post by Rollover
Quand on conduit un train on ne suppose rien, on applique le réglement.
Et bien, cher Rollover, je vous laisse a vos certitudes
règlementaires. J'imagine (voyez, je suppose encore) que le
conducteur qui vient d'être, malheureusement pour lui, condamné avait
les mêmes certitudes que vous. Cela n'a pas empêché la justice de
prononcer une condamnation. Pourtant, comme vous dites, il se
trouvait dans un lieu "privé" et appliquait le règlement. Vos
certitudes règlementaires ne vous protègent donc vraiment pas. Et ça
ce n'est pas une supposition.
Rollover
2005-11-22 21:55:51 UTC
Permalink
Post by *core* (Richard)
Post by Rollover
Quand on conduit un train on ne suppose rien, on applique le réglement.
Et bien, cher Rollover, je vous laisse a vos certitudes
règlementaires. J'imagine (voyez, je suppose encore) que le
conducteur qui vient d'être, malheureusement pour lui, condamné avait
les mêmes certitudes que vous. Cela n'a pas empêché la justice de
prononcer une condamnation. Pourtant, comme vous dites, il se
trouvait dans un lieu "privé" et appliquait le règlement. Vos
certitudes règlementaires ne vous protègent donc vraiment pas. Et ça
ce n'est pas une supposition.
Rollover
2005-11-22 21:57:59 UTC
Permalink
Post by *core* (Richard)
Post by Rollover
Quand on conduit un train on ne suppose rien, on applique le réglement.
Et bien, cher Rollover, je vous laisse a vos certitudes
règlementaires. J'imagine (voyez, je suppose encore) que le
conducteur qui vient d'être, malheureusement pour lui, condamné avait
les mêmes certitudes que vous. Cela n'a pas empêché la justice de
prononcer une condamnation. Pourtant, comme vous dites, il se
trouvait dans un lieu "privé" et appliquait le règlement. Vos
certitudes règlementaires ne vous protègent donc vraiment pas. Et ça
ce n'est pas une supposition.
Oui tout comme les pseudo-accusés d'Outreau.. Mais c'est un autre débat.

Merci pour tes interventions.

G.Parramon
2005-11-21 16:07:23 UTC
Permalink
Post by *core* (Richard)
Mais, manifestement, la justice semble estimer que la
"règlementation ferrovière" n'est en rien une justification a
l'évènement dont le conducteur est accusé.
Bonjour,
Et puis quoi aussi ?
La réglementation ferroviaire est signée et distribuée par le ministère des
transports, et la justice se base sur cette réglementation pour régler les
litiges.
Le conducteur est payé pour l'appliquer. Si elle n'est pas bonne, le
conducteur n'y est pour rien, on ne lui a pas demandé son avis.
Post by *core* (Richard)
Mais.... les emprises ferrovières traversent à certains endroits
le domaine public. Par exemple aux PN. Et un accident, ou un
incident, qui se produit sur un domaine privé est tout aussi soumis à
la Loi que celui qui se déroule sur un lieu public. La preuve en est
que la justice, saisie du problème, a condamné le conducteur pour un
fait qui s'est produit sur le domaine que vous dites "privés".
Les accidents survenants à un PN sont soumis au code de la route.
Et si je ne me trompe, dans ce code, la voie ferrée est prioritaire ? Est-ce
que cela a encore une signification pour les usagers de la route ?
Pour le jugement à l'origine de ce fil, personne ne semble comprendre ce qui
s'est passé et ce qui a motivé la décision du juge. Mais ce n'est pas une
raison pour dire n'importe quoi, tout de même !
Bonne journée
--
Gérard Parramon
http://gparam.free.fr (La conduite des trains)
http://gparam.free.fr/apprenti.html (les apprentis du rail)
Erwan David
2005-11-21 16:17:57 UTC
Permalink
Post by G.Parramon
Les accidents survenants à un PN sont soumis au code de la route.
Et si je ne me trompe, dans ce code, la voie ferrée est prioritaire ? Est-ce
que cela a encore une signification pour les usagers de la route ?
Pour le jugement à l'origine de ce fil, personne ne semble comprendre ce qui
s'est passé et ce qui a motivé la décision du juge. Mais ce n'est pas une
raison pour dire n'importe quoi, tout de même !
Tout à fait. Les attendus sont très importants. Et un jugement peut
être cassé si la cour de cassation juge que le juge d'instance n'a pas
appliqué les bons textes.
--
Il n'y a pas besoin d'être riche, il suffit d'avoir de l'argent
(Chambre de commerce de Palau)
Céd
2005-11-20 18:41:50 UTC
Permalink
Post by Alain ILIOVICI
Post by Céd
En même temps, comme il est écrit dans l'article, un train ne
s'arrête que si son conducteur... freine. Or, ce qui est reproché au
conducteur, c'est de n'avoir pas freiné.
Bonjour,
Où avez vous lu ça ?
Dans l'article cité :

Le conducteur du train est condamné aux motifs suivants :
- Qu’il n’a pas freiné de façon immédiate mais seulement « juste avant
l’impact ».
--
Guide Nancy : http://www.nancy-guide.net/
http://ours-gourmand.altata.org/index.php
photographies : http://photographie.altata.org/
Site gourmand : http://www.dame-marmotte.net/
Rollover
2005-11-20 19:52:02 UTC
Permalink
Post by Alain ILIOVICI
Post by Céd
En même temps, comme il est écrit dans l'article, un train ne
s'arrête que si son conducteur... freine. Or, ce qui est reproché au
conducteur, c'est de n'avoir pas freiné.
Bonjour,
Où avez vous lu ça ?
- Qu’il n’a pas freiné --->>>>>> de façon immédiate <<<<<<------
C'est pas tout à fait ce que tu as écrit

Alors je te repose la question: à quel moment un conducteur de train
doit-il provoquer le freinage de son train ?? Réponse de préférence sur
une base réglementaire.

Et sur un passage de traversée de voies pour piéton nous dire qui est
prioritaire.

Ah pour info il existe des barrières et passe-pieds pour piéton en
pleine voie et sans aucune signalisation lumineuse ou sonore. On les
supprime ou on ferme la ligne ??
Didier G
2005-11-21 00:14:45 UTC
Permalink
Hello :o)
Alors je te repose la question: à quel moment un conducteur de train doit-il
provoquer le freinage de son train ?? Réponse de préférence sur une base
réglementaire.
Dés que la sécurité des biens et des personnes n'est plus assurée.
Soit parce que la réglementation RFF le prévoit (RT,...) soit parce
qu'un danger (obstacle,...) peut être considéré comme imminent.

La difficulté tient dans l'appréciation du caractère imminent. Comme
cela a été rappellé, un ADC peut très bien voir des gens traverser
avant l'annonce de son train au PN.

La distance d'annonce est une première donnée (qui dépend du profil de
la ligne et de la vitesse maximale).

Ensuite d'autres indications moins objectives sont prises en compte.

Un ADC voir une voiture chicaner un PN .... et bah il DOIT taper
l'urgence. Maintenant il faut voir que la voiture chicane (et donc que
les barrières sont abaissées).

La perception d'un danger est par définition une donnée subjective.

C'est pour cela que tant que texte de l'arrêt n'est pas connu on parle
dans le vide... car il sera argumenté et motivé !
--
a+
Didier

-----
Pour m'écrire, didier (at) metro-pole (point)net
Rollover
2005-11-21 07:59:04 UTC
Permalink
Salut Didier
Post by Didier G
Hello :o)
Post by Rollover
Alors je te repose la question: à quel moment un conducteur de train
doit-il provoquer le freinage de son train ?? Réponse de préférence
sur une base réglementaire.
Dés que la sécurité des biens et des personnes n'est plus assurée.
Soit parce que la réglementation RFF le prévoit (RT,...) soit parce
qu'un danger (obstacle,...) peut être considéré comme imminent.
Quand un passage à niveau fonctionne normalement ou que la signalisation
de traversée de voie en gare fonctionne normalement aussi, la sécurité
des biens et des personnes est assurée. A ceux qui prennent le risque
d'entraver la loi d'en assumer les conséquences..
Post by Didier G
La difficulté tient dans l'appréciation du caractère imminent. Comme
cela a été rappellé, un ADC peut très bien voir des gens traverser avant
l'annonce de son train au PN.
La distance d'annonce est une première donnée (qui dépend du profil de
la ligne et de la vitesse maximale).
Ensuite d'autres indications moins objectives sont prises en compte.
Un ADC voir une voiture chicaner un PN .... et bah il DOIT taper
l'urgence. Maintenant il faut voir que la voiture chicane (et donc que
les barrières sont abaissées).
La perception d'un danger est par définition une donnée subjective.
Donc à te lire on peut accuser tout adc de ne jamais avoir freiné assez
tot apres avoir percuté une bagnole ou un camion. Vivement qu'on mette
le 50 en ville alors !!!
Post by Didier G
C'est pour cela que tant que texte de l'arrêt n'est pas connu on parle
dans le vide... car il sera argumenté et motivé !
Pour tout ceux qui n'ont pas eu la trouille en conduisant leur train en
frolant une bagnole à un pn ou de raser le cul d'imbéciles qui
traversent les voies il est urgent d'attendre. Pour les collegues ce
n'est pas du vide. C'est du quotidien..

a+
Didier G
2005-11-21 11:14:57 UTC
Permalink
Hello :o)
Post by Rollover
Salut Didier
Post by Didier G
Hello :o)
Post by Rollover
Alors je te repose la question: à quel moment un conducteur de train
doit-il provoquer le freinage de son train ?? Réponse de préférence sur
une base réglementaire.
Dés que la sécurité des biens et des personnes n'est plus assurée.
Soit parce que la réglementation RFF le prévoit (RT,...) soit parce qu'un
danger (obstacle,...) peut être considéré comme imminent.
Quand un passage à niveau fonctionne normalement ou que la signalisation de
traversée de voie en gare fonctionne normalement aussi, la sécurité des biens
et des personnes est assurée. A ceux qui prennent le risque d'entraver la loi
d'en assumer les conséquences..
Post by Didier G
La difficulté tient dans l'appréciation du caractère imminent. Comme cela a
été rappellé, un ADC peut très bien voir des gens traverser avant l'annonce
de son train au PN.
La distance d'annonce est une première donnée (qui dépend du profil de la
ligne et de la vitesse maximale).
Ensuite d'autres indications moins objectives sont prises en compte.
Un ADC voir une voiture chicaner un PN .... et bah il DOIT taper l'urgence.
Maintenant il faut voir que la voiture chicane (et donc que les barrières
sont abaissées).
La perception d'un danger est par définition une donnée subjective.
Donc à te lire on peut accuser tout adc de ne jamais avoir freiné assez tot
apres avoir percuté une bagnole ou un camion. Vivement qu'on mette le 50 en
ville alors !!!
Je dis que si l'ADC voit des véhicules chicaner (je dis 'voir') alors
il doit taper l'urgence ...)
Post by Rollover
Post by Didier G
C'est pour cela que tant que texte de l'arrêt n'est pas connu on parle dans
le vide... car il sera argumenté et motivé !
Pour tout ceux qui n'ont pas eu la trouille en conduisant leur train en
frolant une bagnole à un pn ou de raser le cul d'imbéciles qui traversent les
voies il est urgent d'attendre. Pour les collegues ce n'est pas du vide.
C'est du quotidien..
a+
--
a+
Didier

-----
Pour m'écrire, didier (at) metro-pole (point)net
G.Parramon
2005-11-21 09:36:19 UTC
Permalink
Post by Didier G
Hello :o)
Post by Rollover
Alors je te repose la question: à quel moment un conducteur de train
doit-il provoquer le freinage de son train ?? Réponse de préférence sur
une base réglementaire.
Dés que la sécurité des biens et des personnes n'est plus assurée.
Soit parce que la réglementation RFF le prévoit (RT,...) soit parce qu'un
danger (obstacle,...) peut être considéré comme imminent.
Bonjour,
Comment peut-on prévoir réglementairement que la sécurité des biens ou des
personnes n'est plus assurée ? Cette situation serait justement comdamnable,
si elle existait. Le but de la réglementation est justement d'assurer le
contraire. Légalement, on peut donc reprocher à quelqu'un de ne pas avoir
respecter une réglementation, ce qui a mis quelqu'un en danger, mais pas
l'inverse.
Par contre, pour qu'on puisse reprocher à un conducteur de ne pas avoir
réagi à un évènement visuel, il faut qu'il ait été au préalable placé en
marche à vue, ou en marche prudente, ce qui constitue les deux seuls cas
légaux où on peur engager sa responsabilité par rapport à un évènement
imprévu. Et encore faut-il prouver que le conducteur ait reçu cet ordre
réglementaire, et de quelle façon.
Bien sur, pour d'autres cas, on peut mettre en cause le système, la
maintenance, la disposition des lieux, mais il est complètement utopique de
reprocher cette situation à un mécanicien circulant en marche normale.
Si c'était le cas, un mécanicien passerait son temps à taper sur l'urgence,
étant donné les distances requises pour l'arrêt d'un train. Et que doit-on
dire des courbes, puisqu'on ne voit pas ce qu'il y a derrière ? Doit-on
aborder toutes les courbes au pas, afin d'être en mesure de s'arrêter avant
un obstacle ?
D'autre part, lorsque quelqu'un s'engage sur un passe pied, il ne s'agit que
de secondes, et de fractions de seconde. Même si un conducteur voit la
personne de suffisamment loin (500, 1000 mètres ?), comment peut-il deviner
que cette personne va s'engager sur la voie, puisqu'elle ne va le faire que
dans la seconde précédent l'accident...
Si tel devait être le cas, toute circulation devient impossible, aussi bien
ferroviaire que routière !! Il devient impossible de rouler en ville avec
des piétons sur les trottoirs, ou même de croiser un autre véhicule qui peut
très bien dévier de sa trajectoire...
Désormais, pensez-y en montant dans votre voiture. Pensez à ce qui va se
passer 1 kilomètre devant vous, afin d'en prévenir les conséquences...
C'est tellement facile !
Bonne journée
--
Gérard Parramon
http://gparam.free.fr (La conduite des trains)
http://gparam.free.fr/apprenti.html (les apprentis du rail)
Céd
2005-11-21 18:25:30 UTC
Permalink
Post by Rollover
Alors je te repose la question: à quel moment un conducteur de train
doit-il provoquer le freinage de son train ?? Réponse de préférence sur
une base réglementaire.
Le bon sens ? Ce n'est pas réglementaire, le bon sens ?
Post by Rollover
Et sur un passage de traversée de voies pour piéton nous dire qui est
prioritaire.
Mais on s'en branle de qui est prioritaire : tu vois un danger, tu
l'évites. Point. 'Tain, heureusement que tu ne travailles pas dans
l'aviation... "pas ma faute chef, s'il y a eu 300 morts, mais j'étais
prioritaire à l'atterissage et l'autre n'avait rien à foutre sur la
piste."
Post by Rollover
Ah pour info il existe des barrières et passe-pieds pour piéton en
pleine voie et sans aucune signalisation lumineuse ou sonore. On les
supprime ou on ferme la ligne ??
Ce n'est pas la question : le conducteur a la réglementation pour lui,
personne n'a rien a foutre sur les voies. Je suis d'accord. Mais s'il y
a quelqu'un et qu'il le voit, il *DOIT* tout faire pour éviter la
collision, même si ce n'est pas dans le réglement. Et vues les marges de
manoeuvres, à part freiner...

Le juge a donc estimé que le conducteur *pouvait* freiner parce qu'il
avait eu le temps de voir des personnes sur la voie, s'est interrogé sur
pourquoi il ne l'a pas fait, et n'a pas trouvé les raisons invoquées
suffisantes.
--
Guide Nancy : http://www.nancy-guide.net/
http://ours-gourmand.altata.org/index.php
photographies : http://photographie.altata.org/
Site gourmand : http://www.dame-marmotte.net/
Jean-Claude BELLEC
2005-11-21 19:29:03 UTC
Permalink
D'abord pourquoi parler d'un sujet que vous ne connaissez pas ? vos propos
le montrent, un peu de retenue !
--
jean-***@wanadoo.fr
Homme libre, toujours tu chériras la mer
Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Post by Céd
Post by Rollover
Alors je te repose la question: à quel moment un conducteur de train
doit-il provoquer le freinage de son train ?? Réponse de préférence sur
une base réglementaire.
Le bon sens ? Ce n'est pas réglementaire, le bon sens ?
Post by Rollover
Et sur un passage de traversée de voies pour piéton nous dire qui est
prioritaire.
Mais on s'en branle de qui est prioritaire : tu vois un danger, tu
l'évites. Point. 'Tain, heureusement que tu ne travailles pas dans
l'aviation... "pas ma faute chef, s'il y a eu 300 morts, mais j'étais
prioritaire à l'atterissage et l'autre n'avait rien à foutre sur la
piste."
Post by Rollover
Ah pour info il existe des barrières et passe-pieds pour piéton en
pleine voie et sans aucune signalisation lumineuse ou sonore. On les
supprime ou on ferme la ligne ??
Ce n'est pas la question : le conducteur a la réglementation pour lui,
personne n'a rien a foutre sur les voies. Je suis d'accord. Mais s'il y
a quelqu'un et qu'il le voit, il *DOIT* tout faire pour éviter la
collision, même si ce n'est pas dans le réglement. Et vues les marges de
manoeuvres, à part freiner...
Le juge a donc estimé que le conducteur *pouvait* freiner parce qu'il
avait eu le temps de voir des personnes sur la voie, s'est interrogé sur
pourquoi il ne l'a pas fait, et n'a pas trouvé les raisons invoquées
suffisantes.
--
Guide Nancy : http://www.nancy-guide.net/
http://ours-gourmand.altata.org/index.php
photographies : http://photographie.altata.org/
Site gourmand : http://www.dame-marmotte.net/
Rollover
2005-11-21 21:18:26 UTC
Permalink
Post by Céd
Post by Rollover
Alors je te repose la question: à quel moment un conducteur de train
doit-il provoquer le freinage de son train ?? Réponse de préférence sur
une base réglementaire.
Le bon sens ? Ce n'est pas réglementaire, le bon sens ?
Bon je devrais faire sans une réponse réglementaire
Post by Céd
Post by Rollover
Et sur un passage de traversée de voies pour piéton nous dire qui est
prioritaire.
Mais on s'en branle de qui est prioritaire : tu vois un danger, tu
l'évites. Point. 'Tain, heureusement que tu ne travailles pas dans
l'aviation... "pas ma faute chef, s'il y a eu 300 morts, mais j'étais
prioritaire à l'atterissage et l'autre n'avait rien à foutre sur la
piste."
Avec un argument pareil tu m'as convaincu. Tu ne crains pas de souffrir
de quelques approximations ??
Post by Céd
Post by Rollover
Ah pour info il existe des barrières et passe-pieds pour piéton en
pleine voie et sans aucune signalisation lumineuse ou sonore. On les
supprime ou on ferme la ligne ??
Ce n'est pas la question : le conducteur a la réglementation pour lui,
personne n'a rien a foutre sur les voies. Je suis d'accord. Mais s'il y
a quelqu'un et qu'il le voit, il *DOIT* tout faire pour éviter la
collision, même si ce n'est pas dans le réglement. Et vues les marges de
manoeuvres, à part freiner...
J'aime bien quand on me dit ce qu'un conducteur doit faire. C'est assez
poilant..
Post by Céd
Le juge a donc estimé que le conducteur *pouvait* freiner parce qu'il
avait eu le temps de voir des personnes sur la voie, s'est interrogé sur
pourquoi il ne l'a pas fait, et n'a pas trouvé les raisons invoquées
suffisantes.
Mais celui du premier jugement n'a rien vu. Il n'y a rien qui te
chagrine surtout..

Aller, vu tes grandes qualités pour vendre du vent je te laisse le
dernier mot....
G.Parramon
2005-11-20 20:58:44 UTC
Permalink
Post by Céd
- Qu’il n’a pas freiné de façon immédiate mais seulement « juste avant
l’impact ».
Bonsoir,
Mais cela ne veux pas du tout dire la même chose !!
Le conducteur a freiné juste avant l'impact, soit !!
Pouvait-il le faire avant ?
Où est-il écrit qu'il pouvait le faire et qu'il ne l'a pas fait ?
Bonne soirée
--
Gérard Parramon
http://gparam.free.fr (La conduite des trains)
http://gparam.free.fr/apprenti.html (les apprentis du rail)
Céd
2005-11-21 18:14:29 UTC
Permalink
"G.Parramon" <***@aol.com> wrote in news:4380e386$0$4342
$***@news.free.fr:

'lut,
Post by Nicolas MARTIN
Bonsoir,
Mais cela ne veux pas du tout dire la même chose !!
Euh ben si.
Post by Nicolas MARTIN
Le conducteur a freiné juste avant l'impact, soit !!
Voilà.
Post by Nicolas MARTIN
Pouvait-il le faire avant ?
Le juge, au vu des éléments présentés, a estimé que oui. Moi, perso, j'en
sais rien.
Post by Nicolas MARTIN
Où est-il écrit qu'il pouvait le faire et qu'il ne l'a pas fait ?
C'est dans le texte cité. Merci de le lire.
--
Guide Nancy : http://www.nancy-guide.net/
http://ours-gourmand.altata.org/index.php
photographies : http://photographie.altata.org/
Site gourmand : http://www.dame-marmotte.net/
Jean-Claude BELLEC
2005-11-21 19:29:52 UTC
Permalink
Si vous ne savez pas, vous ne dites rien. Un dossier pénal est autre chose
qu'un simple feuillet.
--
jean-***@wanadoo.fr
Homme libre, toujours tu chériras la mer
Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Post by Céd
'lut,
Post by Nicolas MARTIN
Bonsoir,
Mais cela ne veux pas du tout dire la même chose !!
Euh ben si.
Post by Nicolas MARTIN
Le conducteur a freiné juste avant l'impact, soit !!
Voilà.
Post by Nicolas MARTIN
Pouvait-il le faire avant ?
Le juge, au vu des éléments présentés, a estimé que oui. Moi, perso, j'en
sais rien.
Post by Nicolas MARTIN
Où est-il écrit qu'il pouvait le faire et qu'il ne l'a pas fait ?
C'est dans le texte cité. Merci de le lire.
--
Guide Nancy : http://www.nancy-guide.net/
http://ours-gourmand.altata.org/index.php
photographies : http://photographie.altata.org/
Site gourmand : http://www.dame-marmotte.net/
Stanislas de Kertanguy
2005-11-21 15:51:04 UTC
Permalink
Post by Céd
'lut,
Dans le mme temps, les (imbciles) de juges ont du penser qu'un
train freinait comme une voiture ;-)
Y'avait-il juge ou jurés???
La Sneuceufeu a-t'elle su mettre l'accent qu'un train ne s'arrête pas
sur une frite???
En même temps, comme il est écrit dans l'article, un train ne s'arrête que
si son conducteur... freine. Or, ce qui est reproché au conducteur, c'est
de n'avoir pas freiné.
Tiens, le troll anti-fer de service est revenu!
--
remplacez "lesptt" par "laposte" pour me joindre
substitute "laposte" for "lesptt" to reach me
Céd
2005-11-21 18:28:34 UTC
Permalink
***@lesptt.net (Stanislas de Kertanguy) wrote in news:1h6ce70.xopftq191msfsN%***@lesptt.net:

'lut,
Post by Stanislas de Kertanguy
Tiens, le troll anti-fer de service est revenu!
Faut dire aussi que vous êtes encore en grève, alors bon, je passe un peu
ici prendre la température... Je dois dire que je ne suis pas déçu.

Ceci dit, je ne suis ni un troll ni anti-fer. Juste anti-syndicaliste
stalinien de base.
--
Guide Nancy : http://www.nancy-guide.net/
http://ours-gourmand.altata.org/index.php
photographies : http://photographie.altata.org/
Site gourmand : http://www.dame-marmotte.net/
Jean-Claude BELLEC
2005-11-21 19:33:41 UTC
Permalink
Je suis désolé de vous le dire. Vous êtes stupide ou provocateur.
Provocateur ? vous n'en avez pas l'étoffe, Ridicule oui, et dommage que le
vocabulaire manque.
vous parlez être "anti syndicaliste stalinien" si déjà vous disiez ce que
cela veux dire, puis de nous dire qui vous êtes.

Ensuite, mélanger la mort d'hun homme et un jugement d'un tribunal
correctionnel et d'une Cour d'appel à un mouvement de grève vous réduit à
peu de chose.
--
jean-***@wanadoo.fr
Homme libre, toujours tu chériras la mer
Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Post by Céd
'lut,
Post by Stanislas de Kertanguy
Tiens, le troll anti-fer de service est revenu!
Faut dire aussi que vous êtes encore en grève, alors bon, je passe un peu
ici prendre la température... Je dois dire que je ne suis pas déçu.
Ceci dit, je ne suis ni un troll ni anti-fer. Juste anti-syndicaliste
stalinien de base.
--
Guide Nancy : http://www.nancy-guide.net/
http://ours-gourmand.altata.org/index.php
photographies : http://photographie.altata.org/
Site gourmand : http://www.dame-marmotte.net/
Stanislas de Kertanguy
2005-11-21 23:54:54 UTC
Permalink
Post by Céd
'lut,
Post by Stanislas de Kertanguy
Tiens, le troll anti-fer de service est revenu!
Faut dire aussi que vous êtes encore en grève, alors bon, je passe un peu
ici prendre la température... Je dois dire que je ne suis pas déçu.
Etant donne que je suis enseignant, votre attaque personnelle tombe a
plat... enfin... je ne serai pas en greve jeudi car je n'ai pas cours ce
jour-la, mais sinon, croyez bien que je l'aurais ete!
Post by Céd
Ceci dit, je ne suis ni un troll ni anti-fer.
Un troll, limite, et anti-fer, tres certainement. Je me souviens bien de
vos gesticulations pour attaquer la SNCF sur le pb des passages a
niveau.
Post by Céd
Juste anti-syndicaliste
stalinien de base.
Votre phrase est approcimative, je ne vois pas bien qui est stalinien de
base, la: le syndicaliste ou vous?
--
remplacez "lesptt" par "laposte" pour me joindre
substitute "laposte" for "lesptt" to reach me
Rollover
2005-11-15 21:31:27 UTC
Permalink
Post by -={ P L M }=-
Le Tue, 15 Nov 2005 21:32:32 +0100 dernier, confondant clavier et
Post by Rollover
Oui il est à craindre que cela fasse jurice-prudence pour d'autres
accidents du meme type.
Comme dit dans le texte un retour en arriere ne semble pas possible sur
cette décision de justice donc marche prudente dans toutes les gares
équipées de la sorte. A RFF de voir avec les communes pour modifier les
installations parcequ'il ne faut pas compter sur la sncf pour mettre du
personnel pour combler les lacunes sécuritaires.
La condamnation de l'ADC est injuste ! J'applaudirai un débrayage
total sur tout le réseau ! Un tel jugement est une honte !
J'ai pas osé l'écrire :-D :-D

Mais le coupable est tout désigné. C'est plus facile que d'aller
chercher les responsables de la suppression de personnel, du sous
équipements des gares laissées à l'abandon etc etc
Reg
2005-11-15 21:39:57 UTC
Permalink
Post by Rollover
Post by -={ P L M }=-
Le Tue, 15 Nov 2005 21:32:32 +0100 dernier, confondant clavier et
Post by Rollover
Oui il est à craindre que cela fasse jurice-prudence pour d'autres
accidents du meme type.
Comme dit dans le texte un retour en arriere ne semble pas possible sur
cette décision de justice donc marche prudente dans toutes les gares
équipées de la sorte. A RFF de voir avec les communes pour modifier les
installations parcequ'il ne faut pas compter sur la sncf pour mettre du
personnel pour combler les lacunes sécuritaires.
La condamnation de l'ADC est injuste ! J'applaudirai un débrayage
total sur tout le réseau ! Un tel jugement est une honte !
J'ai pas osé l'écrire :-D :-D
Mais le coupable est tout désigné. C'est plus facile que d'aller chercher les
responsables de la suppression de personnel, du sous équipements des gares
laissées à l'abandon etc etc
Bon OK, y a plus de personnel dans la Gare, mais a priori y a au moins
des pictogrammes, et a l'étranger comme en France un bohomme rouge tout
le monde comprend!!!
Ce qui m'énerve le plus dans cette affaire (outre évidemment la
condamnation d'un gars qui a fait son boulot sans faute..) c'est que
l'on tombe de plus en plus dans une société "a l'américaine" ou il faut
un coupable pour réparer ses propres conneries. C'est quand même pas de
la faute de la SNCF/RFF et du conducteur si une personne ne respecte
pas un feu rouge!!!
Y a qu'a faire des marches a vue partout, on sait jamais déja rien que
sur les passages a niveau il peut y avoir une voiture et en pleine
campagne y a pas de signaux d'annonce des trains...c'est vrai ca des
TGV a 15km/h ca va être drole tient!!
Reg :-[
--
Ceci est une signature automatique de MesNews.
Site : http://mesnews.no-ip.com
-={ P L M }=-
2005-11-15 21:52:24 UTC
Permalink
Bonjour ou bonsoir Rollover <***@_wanadoo.fr>,

Le Tue, 15 Nov 2005 22:31:27 +0100 dernier, confondant clavier et
Post by Rollover
Mais le coupable est tout désigné. C'est plus facile que d'aller
chercher les responsables de la suppression de personnel, du sous
équipements des gares laissées à l'abandon etc etc
Hélas....
--
Meilleurs sentiments de la part de PLM
(Pour me joindre par e-mail, ajoutez PLM dans la ligne de sujet et supprimez les "-")
-={ APMFS http://www.Apmfs.org }=-
-={ Le Morop http://www.Morop.org }=-
-={ Rail Savoie http://www.RailSavoie.org }=-
h***@caramail.com
2005-11-16 11:50:08 UTC
Permalink
Post by Rollover
A RFF de voir avec les communes pour modifier les
installations parcequ'il ne faut pas compter sur la sncf pour mettre du
personnel pour combler les lacunes sécuritaires.
Un petit exemple qui m'est arrivé la semaine dernière. Une petite
gare sur une ligne à double voie, fermée à la sécurité de nuit (et
d'ailleurs de jour aussi, depuis peu...). Le dernier train est vers
22h30. Manque de bol, le dit TER accuse 45 minutes de retard pour
attente de correspondance (ça, on ne le saura évidemment
qu'après...).

20 ou 30 minutes après l'heure prévue de départ du train,
l'éclairage des quais et de la gare s'éteint. Noir quasi-complet sur
les quais.

Un téléphone est mis à la disposition des voyageurs en cas
"d'incident, d'anomalie ou de retard", mais il ne fonctionne pas. Un
téléphone d'alarme se trouve un peu plus loin, mais il faut
connaître les lieux pour le savoir... Le régu sous-stations
décroche, me passe la gare encadrante, laquelle indique ne rien
pouvoir faire pour l'éclairage, mais "le mécano va être prévenu."

Finalement, le train arrive. C'est jeudi 10 novembre, il y a plus de
monde que d'ordinaire, 25 personnes descendent. Je ne sais pas comment
ça s'est fini pour eux (moi je suis monté, j''étais déjà assez
gelé comme ça...).

Mais je me dis quand même que pour un point d'arrêt non géré, la
sono, commande de l'éclairage à distance voire la surveillance vidéo
des passages planchéiés serait tout à fait normale... Onéreux
certes, mais on y viendra peut-être d'ici quelques accidents de
plus...

Quant à vouloir faire porter le chapeau au mécano, c'est proprement
scandaleux... Faudra-t-il désormais passer 1 heure dans chaque gare
lors d'une étude de ligne pour en saisir les particularités de
sécurité ?
Rollover
2005-11-16 15:51:55 UTC
Permalink
Post by h***@caramail.com
sono, commande de l'éclairage à distance voire la surveillance vidéo
des passages planchéiés serait tout à fait normale... Onéreux
certes, mais on y viendra peut-être d'ici quelques accidents de
plus...
La vidéo ?? bof on a eu un exemple récent d'un type qui s'est fait tuer
sous une caméra de surveillance. Je crois que la presse en a un peu
parlé ces jours derniers.. On a peut-etre trouvé les auteurs mais le
type est quand meme mort. Donc cela n'apporte rien à la sécurité..

Ne pas me dire que cela permettrait ceci ou cela, l'agent qui serait
chargé de la surveillance ne serait en aucune mesure capable de situer
les trains par rapport à cette gare...
FRED
2005-11-16 21:47:18 UTC
Permalink
lors des changement d'heure je me trouve à desserir une ou plusieurs gares
dont les quais sont éteints
Les horloges ne seront remises à l'heure que dans la semiane
Fred
Post by Rollover
Post by h***@caramail.com
sono, commande de l'éclairage à distance voire la surveillance vidéo
des passages planchéiés serait tout à fait normale... Onéreux
certes, mais on y viendra peut-être d'ici quelques accidents de
plus...
La vidéo ?? bof on a eu un exemple récent d'un type qui s'est fait tuer
sous une caméra de surveillance. Je crois que la presse en a un peu
parlé ces jours derniers.. On a peut-etre trouvé les auteurs mais le
type est quand meme mort. Donc cela n'apporte rien à la sécurité..
Ne pas me dire que cela permettrait ceci ou cela, l'agent qui serait
chargé de la surveillance ne serait en aucune mesure capable de situer
les trains par rapport à cette gare...
Francois (Nordiska Tåg)
2005-11-15 21:08:07 UTC
Permalink
bonsoir,
j'ai malheureusement bien peur que dans la société dans laquelle nous
vivons, où entre autre il faut un coupable à tout prix, ce ne soit qu'un
triste début.....
francois
-={ P L M }=-
2005-11-15 21:52:56 UTC
Permalink
Bonjour ou bonsoir "Francois \(Nordiska Tåg\)"
<f.iliovici"nospam"@"nospam"telia.com>,

Le Tue, 15 Nov 2005 21:08:07 GMT dernier, confondant clavier et VACMA,
tu écrivais 5 lignes à propos de Re: Accident de personne : conducteur
Post by Francois (Nordiska TÃ¥g)
bonsoir,
j'ai malheureusement bien peur que dans la société dans laquelle nous
vivons, où entre autre il faut un coupable à tout prix, ce ne soit qu'un
triste début.....
Le système américain... :-(
--
Meilleurs sentiments de la part de PLM
(Pour me joindre par e-mail, ajoutez PLM dans la ligne de sujet et supprimez les "-")
-={ APMFS http://www.Apmfs.org }=-
-={ Le Morop http://www.Morop.org }=-
-={ Rail Savoie http://www.RailSavoie.org }=-
Arnaud
2005-11-16 00:42:42 UTC
Permalink
Salut,

Effectivement, je ne connais pas du tout les lieux et je vais donc admettre
les propos de la CGT selon laquelle le passage n'est visible qu'au dernier
moment.
D'ailleurs, j'imagine que seule une longue ligne droite aurait pu changer la
donne... et encore.

Pour ce qui est du jugement, j'aurais compris mieux une condamnation suite à
une négligence de la part du mécano comme un oubli de siffler avant la gare
si le règlement l'impose, mais là...
Je suis d'ailleurs surpris de la nature de l'argument avancé. Comment
l'instant et surtt la position du train lors de l'activation du freinage
ont-il pu être déterminés?
Je serais intéressé par l'intégralité du jugement.

Concernant la justice: parfois elle ne voit que ce que l'on veut bien lui
montrer. Lorsque la technique intervient, ça se corse. Aussi, j'imagine que
le mécano n'a eu que son avocat pour le défendre contre les plaignants et
peut-être même contre la SNCF ravie de trouver qqn avec qui partager sa
responsabilité. Alors pour peu que l'avocat soit un peu incompétent...

Bonne nuit,
--
Arnaud

Pour répondre / To Reply:
fmtr + arobasse + arnaud.org
Rollover
2005-11-16 06:58:55 UTC
Permalink
Post by Arnaud
Je suis d'ailleurs surpris de la nature de l'argument avancé. Comment
l'instant et surtt la position du train lors de l'activation du freinage
ont-il pu être déterminés?
La bande graphique (ou équivalent)
Arnaud
2005-11-16 08:44:59 UTC
Permalink
Salut!
Post by Rollover
La bande graphique (ou équivalent)
Justement, la précision de la bande est-elle suffisante pour conclure à qqs
dizaines de mètres près la position du train lors de l'activation du
freinage? Comment la position est-elle déterminée?
--
Arnaud

Pour répondre / To Reply:
fmtr + arobasse + arnaud.org
Rollover
2005-11-16 09:30:12 UTC
Permalink
Post by Arnaud
Salut!
Post by Rollover
La bande graphique (ou équivalent)
Justement, la précision de la bande est-elle suffisante pour conclure à qqs
dizaines de mètres près la position du train lors de l'activation du
freinage?
Je n'ai plus la veleur en tete mais la précision est inférieure à la
dizaine..
Post by Arnaud
Comment la position est-elle déterminée?
Aucune idée. Mais sachant que le déroulement est en rapport à la
distance parcouru avec un taux d'erreur normalement faible du à l'usure
des roues, que les signaux sont répétés et que leur position est connue,
qu'on connait le point d'arret on a donc 2 repéres pour localiser le
début de la décélération auquel on devra ajouter le temps de réponse des
équipements de frein qui sont approximativement connus et celui du
conducteur qui lui peut etre variable.

Ensuite c'est facile à l'enquete de mesurer avec un chrono à vitesse
constante la distance du point ou le passage est visible jusqu'a son
franchissement.
Alain ILIOVICI
2005-11-16 10:03:16 UTC
Permalink
Bonjour,
je ne comprend pas bien cette condamnation car je connais bien les lieux
pour habiter à coté.Cette gare est très dangereuse pour les trains venant de
Nice car il y a effectivement une courbe et un petit batiment en guise de BV
qui masque le quai direction
St Raphael.Le dernier signal est à environ 300m de la gare et le mécano ne
voit le passage piétons que lorsqu'il est sur le pont c'est à dire environ
100m et comme la VL à cet endroit est de 80 km/h je ne vois pas bien comment
il aurai pu s'arreter sauf si c'était un TER marquant l'arret à cette gare.
De toutes façons il y a un pictogramme qui s'allume en rouge sur le quai
d'en face à hauteur d'homme et un autre au ras du ballast dans l'entre-voie.
Condamner l'entreprise je suis d'accord mais le mécano c'est vraiment
navrant.
Cordialement Alain
Xav
2005-11-16 11:52:22 UTC
Permalink
Post by Alain ILIOVICI
De toutes façons il y a un pictogramme qui s'allume en rouge sur le quai
d'en face à hauteur d'homme et un autre au ras du ballast dans l'entre-voie.
Condamner l'entreprise je suis d'accord mais le mécano c'est vraiment
navrant.
Cordialement Alain
Alors la s'il y a éfféctivement un picto au niveau du ballast et un à
hauteur d'homme, le CRL ne doit pas etre condamné !! La personne qui
traverse a ses tords !! C'est sur, dans ce cas, elle n'est plus la pour
répondre de ses faits, mais la famille a porté plainte et si elle prend la
place de la victime au procés, elle le fais jusqu'au bout...
Francois (Nordiska Tåg)
2005-11-16 12:21:16 UTC
Permalink
Salut,
je n'avais effectivement pas relevé sur le moment ce que disait Alain et ce
qui était dit dans le texte,
mais c'est vrai, il y a un sérieux problème au niveau du jugement, car il y
a bien des pictogrammes lumineux en gare d'Agay!
voici quelques photos prises en décembre 2003. et il marchait à l'époque!

1- vue d'ensemble, qui montre bien la courbe et l'impossibilité d'avoir une
bonne vision pour le mécano en venant de Nice
Loading Image...
2-le passage protégé
Loading Image...
3-et le fameux pictogramme
Loading Image...

Francois
Arnaud
2005-11-16 18:18:18 UTC
Permalink
Salut,
Post by Rollover
Aucune idée. Mais sachant que le déroulement est en rapport à la
distance parcouru avec un taux d'erreur normalement faible du à l'usure
des roues, que les signaux sont répétés et que leur position est connue,
qu'on connait le point d'arret on a donc 2 repéres pour localiser le
début de la décélération auquel on devra ajouter le temps de réponse des
équipements de frein qui sont approximativement connus et celui du
conducteur qui lui peut etre variable.
Merci pour ces précisions.

D'après Alain, le passage n'est visible qu'à 100m.
En supposant le temps de réaction du système de freinage (à confirmer)
voisin de 2 secondes et autorisant au mécano 1 seconde de réaction
(généralement admis par la sécurité routière), voici déjà 3 secondes perdues
où le train aura maintenu sa vitesse, soit à 80 km/h, près de 70 mètres.
Ensuite, il restait un peu plus de 30 mètres pour s'arrêter...

Ce jugement sur ces faits tels qu'ils nous sont rapportés contraste avec
celui de la gare de Lyon ou la défense du mécano (qui avait vraiment fait
des conneries) avait réussi à faire incriminer la mise en forme du guide de
dépannage (c'est devenu un cas d'école en cours d'IHM).

Sinon, aujourd'hui, crier à l'injustice au scandale avec la CGT, me semble
légitime, il n'y a plus grand chose d'autre à faire. Mais lors des procès,
lorsqu'il y avait encore à faire par voie de droit, qu'a fait la CGT pour
la défense du mécano? L'a-t-elle aidé à se trouver de bons avocats?

Enfin, concernant la responsabilité de la "victime", c'est discutable. Elle
n'a vraisemblablement pas choisi de se faire écraser.
Un pictogramme allumé peut l'être par le train actuellement à quai, et rien
ne permet de savoir si un autre train va débouler sur l'autre voie.
L'attitude à avoir consiste à patienter jusqu'à son extinction, mais dans un
tel cas de figure, nombreux sont les usagers impatients. Jusqu'au jour où...

Bonne soirée,
--
Arnaud

Pour répondre / To Reply:
fmtr + arobasse + arnaud.org
Charles Eliot
2005-11-16 18:57:43 UTC
Permalink
Post by Arnaud
Salut,
[snip]
Post by Arnaud
Un pictogramme allumé peut l'être par le train actuellement à quai, et rien
ne permet de savoir si un autre train va débouler sur l'autre voie.
L'attitude à avoir consiste à patienter jusqu'à son extinction, mais dans un
tel cas de figure, nombreux sont les usagers impatients. Jusqu'au jour où...
Bonne soirée,
Hé non, justement. Les pictogrammes s'éteignent une fois que le train
est à quai, afin d'attirer l'attention des usagers en se rallumant si
une circulation arrive sur la voie contigue (je pense qu'il y a un
circuit de voie près du passepied "protégé" par les pictos)
En attendant, même si on ne peut que déplorer la desertification des
gares et le manque d'investissement, on ne m'enlèvera pas de l'esprit
que ce n'est quand même pas compliqué de comprendre que "quand le
bonhomme est rouge, ON NE TRAVERSE PAS".

Cordialement.

Charles.

PS Je sais, je m'énerve un peu, mais déjà que les accidents de personne
sont une vraie galère, si en plus on doit porter le chapeau parce que
des irresponsables nous mettent en cause, ça me dépasse...
Arnaud
2005-11-16 20:18:54 UTC
Permalink
Post by Charles Eliot
Hé non, justement. Les pictogrammes s'éteignent une fois que le train
est à quai, afin d'attirer l'attention des usagers en se rallumant si
une circulation arrive sur la voie contigue (je pense qu'il y a un
circuit de voie près du passepied "protégé" par les pictos)
OK, je l'ignorais, sans doute pour la raison évoquée plus bas.
Post by Charles Eliot
En attendant, même si on ne peut que déplorer la desertification des
gares et le manque d'investissement, on ne m'enlèvera pas de l'esprit
que ce n'est quand même pas compliqué de comprendre que "quand le
bonhomme est rouge, ON NE TRAVERSE PAS".
Evidemment !

Mais malheureusement chacun peut trouver, à un moment, une bonne raison (de
son point de vue) pour passer outre. L'un va penser que c'est le train à
quai qui laisse le bonhomme allumé, l'autre va penser que c'est son train
qui arrive sur l'autre quai et va traverser de peur de le rater,...

Je vais me répéter (il me semble en avoir parlé), mais il y a maintenant une
dizaine d'années, en gare de Vayres, il était nécessaire de traverser les
voies pour emprunter les trains en direction de Bordeaux. La VL est de
200km/h et la gare est située en pleine courbe, au point que régulièrement,
l'arrêt était raté par les mécanos...
L'un des trains les plus empruntés partait à 7h12, mais ce train, lors de
détentes était en gare avec parfois 3 minutes d'avance, bloquant le passage,
et maintenant le pictogramme allumé (vraisemblablement parce que la voie
était encore occupé 100m avant le picto). Ainsi, quotidiennement, des
voyageurs montaient à contrevoie et traversaient sans aucun moyen de savoir
si une circulation arrivait à contresens. Fort heureusement, dans l'autre
sens, à 7h15 stoppait l'omnibus pour Périgueux et il n'y a jamais eu
d'accident.

Depuis, l'arrêt a été déplacé dans le prolongement d'un pont et plus
personne n'a de raison de passer sur les voies pour prendre le train. Tant
mieux !

Actuellement, c'est à St Sulpice-Izon qu'il y a un véritable problème: la VL
est de 220km/h et un passage supérieur. Seulement, ce passage est situé sur
le pont routier à l'extrêmité du quai (trop loin), et rares sont les
voyageurs, essentiellement scolaires, à l'utiliser. Dès que l'omnibus
démarre (pour ne pas se faire eugueuler par le contrôleur), tout le monde
traverse sur les voies...
Heureusement, la visibilité est bonne dans les 2 sens (ligne droite de
plusieurs kilomètres), mais un jour de pluie ou brouillard....
Dans ce dernier cas, on peut évidemment incriminer les voyageurs
inconscients, mais, de mon point de vue, les concepteurs de cette solution,
à moindre coût (2 escaliers, c'est tout), méritent un bonnet d'âne.

Bref, j'imagine que ce ne sont pas les seuls exemples, et faute de
personnel, une solution offrant une sécurité optimale pour tous doit être
apportée (et motivée), sans quoi, je trouve qu'en cas d'accident des
poursuites contre la SNCF, plutôt RFF ou tout autre responsable de l'infra
sont parfaitement fondées. En revanche, lorsqu'il n'y a pas de faute grave
de sa part, que l'on fiche la paix au mécano !!!!

Bonne soirée,
--
Arnaud

Pour répondre / To Reply:
fmtr + arobasse + arnaud.org
Charles Eliot
2005-11-17 08:51:01 UTC
Permalink
Post by Arnaud
Evidemment !
Mais malheureusement chacun peut trouver, à un moment, une bonne raison (de
son point de vue) pour passer outre. L'un va penser que c'est le train à
quai qui laisse le bonhomme allumé, l'autre va penser que c'est son train
qui arrive sur l'autre quai et va traverser de peur de le rater,...
Je vais me répéter (il me semble en avoir parlé), mais il y a maintenant une
dizaine d'années, en gare de Vayres, il était nécessaire de traverser les
voies pour emprunter les trains en direction de Bordeaux. La VL est de
200km/h et la gare est située en pleine courbe, au point que régulièrement,
l'arrêt était raté par les mécanos...
L'un des trains les plus empruntés partait à 7h12, mais ce train, lors de
détentes était en gare avec parfois 3 minutes d'avance, bloquant le passage,
et maintenant le pictogramme allumé (vraisemblablement parce que la voie
était encore occupé 100m avant le picto). Ainsi, quotidiennement, des
voyageurs montaient à contrevoie et traversaient sans aucun moyen de savoir
si une circulation arrivait à contresens. Fort heureusement, dans l'autre
sens, à 7h15 stoppait l'omnibus pour Périgueux et il n'y a jamais eu
d'accident.
Depuis, l'arrêt a été déplacé dans le prolongement d'un pont et plus
personne n'a de raison de passer sur les voies pour prendre le train. Tant
mieux !
Actuellement, c'est à St Sulpice-Izon qu'il y a un véritable problème: la VL
est de 220km/h et un passage supérieur. Seulement, ce passage est situé sur
le pont routier à l'extrêmité du quai (trop loin), et rares sont les
voyageurs, essentiellement scolaires, à l'utiliser. Dès que l'omnibus
démarre (pour ne pas se faire eugueuler par le contrôleur), tout le monde
traverse sur les voies...
Heureusement, la visibilité est bonne dans les 2 sens (ligne droite de
plusieurs kilomètres), mais un jour de pluie ou brouillard....
Dans ce dernier cas, on peut évidemment incriminer les voyageurs
inconscients, mais, de mon point de vue, les concepteurs de cette solution,
à moindre coût (2 escaliers, c'est tout), méritent un bonnet d'âne.
Bref, j'imagine que ce ne sont pas les seuls exemples, et faute de
personnel, une solution offrant une sécurité optimale pour tous doit être
apportée (et motivée), sans quoi, je trouve qu'en cas d'accident des
poursuites contre la SNCF, plutôt RFF ou tout autre responsable de l'infra
sont parfaitement fondées. En revanche, lorsqu'il n'y a pas de faute grave
de sa part, que l'on fiche la paix au mécano !!!!
Bonne soirée,
Re !

Je ne roule pas dans la région que tu me décris, mais ton exemple de St
Sulpice m'interpelle quand même. Tu dis qu'il y a un passage supérieur à
l'extrémité du quai, avec 2 escaliers. Il y a donc moyen de traverser en
sécurité.
Même si ces escliers sont en bout de quai, c'est pas le bout du monde
quand même, un quai ne fait pas des kilomètres de long. Tu parles de
solution à moindre coût, mais en tout cas on dirait bien que c'est une
solution de sécurité : deux escaliers, un pont, donc on peut traverser
en n'ayant aucun risque de se faire écraser par un train, dans quelque
situation que ce soit (àm moins que le pont ne s'effondre...)
La solution moindre coût serait celle du passepied, avec des pictos, et
celle là n'est pas sécuritaire.
Maintenant, si les usagers préfèrent risquer leur vie plutôt que faire
4-500m de plus à pied, c'est leur problème, ok, mais aussi celui du
mécano à qui on ira chercher des poux dans la tête en cas d'accident de
personne à cet endroit.
Bonne journée.

Charles.
Arnaud
2005-11-17 09:48:31 UTC
Permalink
Re!
Post by Charles Eliot
Je ne roule pas dans la région que tu me décris, mais ton exemple de St
Sulpice m'interpelle quand même. Tu dis qu'il y a un passage supérieur à
l'extrémité du quai, avec 2 escaliers. Il y a donc moyen de traverser en
sécurité.
C'est exact.
Post by Charles Eliot
Maintenant, si les usagers préfèrent risquer leur vie plutôt que faire
4-500m de plus à pied, c'est leur problème, ok, mais aussi celui du
mécano à qui on ira chercher des poux dans la tête en cas d'accident de
personne à cet endroit.
Comme je l'ai écrit plus tôt, je n'approuve en aucun cas que l'on vienne
chercher des poux au mécano dans de tels cas d'accident.

En revanche, lorsqu'il est existe une solution sécuritaire, mais qu'une
bonne part des usagers va préférer risquer sa vie plutôt que de l'utiliser,
on peut s'interroger sur la pertinence de cette solution.

N'est-il pas possible, faute de mieux, de poser une grille entre les deux
voies, sur la longueur du quai?

Bonne journée,
--
Arnaud

Pour répondre / To Reply:
fmtr + arobasse + arnaud.org
Charles Eliot
2005-11-17 11:37:40 UTC
Permalink
Post by Arnaud
Re!
Post by Charles Eliot
Je ne roule pas dans la région que tu me décris, mais ton exemple de St
Sulpice m'interpelle quand même. Tu dis qu'il y a un passage supérieur à
l'extrémité du quai, avec 2 escaliers. Il y a donc moyen de traverser en
sécurité.
C'est exact.
Post by Charles Eliot
Maintenant, si les usagers préfèrent risquer leur vie plutôt que faire
4-500m de plus à pied, c'est leur problème, ok, mais aussi celui du
mécano à qui on ira chercher des poux dans la tête en cas d'accident de
personne à cet endroit.
Comme je l'ai écrit plus tôt, je n'approuve en aucun cas que l'on vienne
chercher des poux au mécano dans de tels cas d'accident.
Ok, mon précédent post peut laisser penser que tu prétends le contraire
alors que ce n'est pas le cas. Désolé :-)
Post by Arnaud
En revanche, lorsqu'il est existe une solution sécuritaire, mais qu'une
bonne part des usagers va préférer risquer sa vie plutôt que de l'utiliser,
on peut s'interroger sur la pertinence de cette solution.
Oui, mais je maintiens quand même que *certains* usagers sont des gros
boeufs, qui se croient plus malins que tout le monde...et on pourra
toujours faire ce qu'il faut pour essayer d'assurer leur sécurité dans
les gares, s'ils peuvent gagner 30 secondes ou 300m de marche à pied en
prenant des risques, ils le feront...
D'un autre coté, heureusement qu'on a des usagers constructifs, qui
présentent les choses sous un point de vue différent.
Post by Arnaud
N'est-il pas possible, faute de mieux, de poser une grille entre les deux
voies, sur la longueur du quai?
C'est ce qui a été fait à Rouen rive droite, peu après les premiers
"accueils filtrages", certains descendaient sur le quai opposé,
traversaient les voies n'importe comment, et remontaient dans la rame
dans d'en face, sans avoir été "filtré". Assez risqué, car la visibilité
est quand même assez limitée à Rouen droite.

Cordialement.


Charles.
Arnaud
2005-11-17 13:11:07 UTC
Permalink
Re!
Post by Charles Eliot
Post by Arnaud
N'est-il pas possible, faute de mieux, de poser une grille entre les deux
voies, sur la longueur du quai?
C'est ce qui a été fait à Rouen rive droite, peu après les premiers
"accueils filtrages", certains descendaient sur le quai opposé,
traversaient les voies n'importe comment, et remontaient dans la rame
dans d'en face, sans avoir été "filtré". Assez risqué, car la visibilité
est quand même assez limitée à Rouen droite.
Intressant.
Au printemps, si je suis toujours dans la région, j'irai me poster sur le
pont et faire quelques photos à St Sulpice des traversées d'usagers derrière
les trains, et transmettrai le tout à la région et la SNCF en leur proposant
une grille.

Beaucoup pensent que les accidents sont liés à l'absence de personnel. Il
est vraisemblable qu'une présence humaine dans les gares améliore la
sécurité des usagers.
Sauf lorsque le dit personnel n'est pas fichu de remplir correctement sa
mission, comme dans l'exemple qui suivant:
Alors que devais avoir une dizaine d'années (fin des années 80), avec des
copains, nous avoins décidé de prendre le train en gare de Vayres, en
direction de Bordeaux (traversée des voies nécessaire). A ce moment là, la
gare était encore habitée par du personnel SNCF qui donnait le départ lors
des heures d'ouverture (il me semble entre 6 et 16 heures).
Seulement là, il était 18 heures, donc personne, et aucun moyen simple de
savoir si un train arrivait, la sonnerie étant condamnée par le personnel,
pour sa tranquillité. Un jour, je l'avais réactivée, ce qui m'avait vallu
une superbe engueulade.
Bref, ce jour là, je n'avais pas osé la réactiver et nous traversons. Surgit
alors un train de pèlerins belges plein pot (sans doute à 160 km/h)
Engagés sur le passage, nous avons tout juste eu le temps de dégager. Ce
n'est vraiment pas passé loin et on a eu une des plus grosses peurs de notre
vie. On n'en a pas parlé à qui que ce soit sur le moment de peur de se faire
à nouveau engueuler, car nous nous sentions responsables.
Pourtant le seul responsable est je c**nard de chef de gare qui pour ne pas
être dérangé refusait d'aciver la sonnerie sans se soucier de la sécurité
des usagers qu'il était censé assurer.
En cas d'accident, c'est lui qui aurait du être poursuivi et même condamné,
pas le mécano qui n'aurait, probablement comme dans le cas à l'origine de ce
fil, rien pu faire.
Inutile de dire que j'ai accueilli avec soulagement le remplacement de cet
abruti par un pictogramme. Malgré les défauts de sécurité, c'était toujours
mieux que rien.
Enfin, l'idéal étant de ne pas avoir à traverser...

Bonne journée,
--
Arnaud

Pour répondre / To Reply:
fmtr + arobasse + arnaud.org
Marc Dufour
2005-11-17 15:38:41 UTC
Permalink
Beaucoup pensent que les accidents sont li‚s … l'absence de personnel. Il
est vraisemblable qu'une pr‚sence humaine dans les gares am‚liore la
s‚curit‚ des usagers.
Peuh! Même là, ça ne garantit rien.

Y’a 20 ans environ, je descendait de mon train de banlieue et une femme
s’apprêtait à traverser derrière, en pleine vue du signaleur* qui ne pipait
mot, alors qu’un train haut-le-pied arrivait à toute vitesse dans la
direction opposée. La gare est en courbe à cet endroit, ce qui cachait la
vue de l’autre train.

J’ai du crier à la femme de ne pas traverser, parce qu'un train s’en venait
dans l’autre direction. Elle se retourne, l’air bête, et cinq secondes plus
tard, l’autre train passait à toute vitesse.

Je n’ai même pas regardé le signaleur, car je lui aurai probabolement collé
une mornifle.


* Les procédures, à l’époque, exigaient la présence d’un signaleur en queue
pour la traversée du tunnel Mont-Royal.
--
http://emdx.org depuis 1993 ** Enlevez « +LES+SABOTS+ » pour répondre
Gardien du trombinoscope FMTR: http://www.emdx.org/rail/Trombinoscope

Marc Dufour - Village St-Augustin, St-Henri, Montréal, Québec
Point milliaire 3 de la subdivision de Montréal du CN

"On prend toujours le train qu'on peut" - Jacques Brel, "Le Moribond"
Jean Claude Perreaud
2005-11-17 15:51:07 UTC
Permalink
Bonjour Arnaud,
En 1980 j'avais quitté la gare de Vayres, donc je ne me prononce pas sur tes
"dires". Mais en 1975, j'étais titulaire du Certificat de Capacité aux
fonctions d'agent-circulation valable pour la gare de Vayres.
Il n'y avait pas ( 1975)de sonnerie destinée à alerter les voyageurs de
l'arrivée d'un train. La sonnerie prolongée dont tu parles était celle
appuyant l'enclenchement d'approche. C'était donc une installation de
Sécurité à disposition des AC entre 05h15 et 19h15. En dehors de ces heures,
pas d'AC donc sonnerie inutile.
Dans la consigne rose de l'époque, S6A n°2 maintenant, il était bien précisé
que l'action sur le commutateur de mise hors service de la gare provoquait
l'arrêt de la sonnerie de l'Eap.
Quant à ta version de l'arrêt de la sonnerie ( en 1980) pour la TRANQUILLITE
du personnel, j'en doute!
S'affranchir même (surtout) hors service d'une installation destinée à la
Sécurité des voyageurs.... Je ne connais pas d'agent SNCF capable d'un tel
comportement.
S'il est découvert..... pas de pitié!
Reste à savoir si cette sonnerie était destinée aux voyageurs ... avant
l'installation du picto...
Quant au CONNARD de CG affirmation (gratuite) et de très mauvais goût.
JCP ex Agent Mouvement en gare de Vayres.
Post by Arnaud
Re!
Post by Charles Eliot
Post by Arnaud
N'est-il pas possible, faute de mieux, de poser une grille entre les deux
voies, sur la longueur du quai?
C'est ce qui a été fait à Rouen rive droite, peu après les premiers
"accueils filtrages", certains descendaient sur le quai opposé,
traversaient les voies n'importe comment, et remontaient dans la rame
dans d'en face, sans avoir été "filtré". Assez risqué, car la visibilité
est quand même assez limitée à Rouen droite.
Intressant.
Au printemps, si je suis toujours dans la région, j'irai me poster sur le
pont et faire quelques photos à St Sulpice des traversées d'usagers derrière
les trains, et transmettrai le tout à la région et la SNCF en leur proposant
une grille.
Beaucoup pensent que les accidents sont liés à l'absence de personnel. Il
est vraisemblable qu'une présence humaine dans les gares améliore la
sécurité des usagers.
Sauf lorsque le dit personnel n'est pas fichu de remplir correctement sa
Alors que devais avoir une dizaine d'années (fin des années 80), avec des
copains, nous avoins décidé de prendre le train en gare de Vayres, en
direction de Bordeaux (traversée des voies nécessaire). A ce moment là, la
gare était encore habitée par du personnel SNCF qui donnait le départ lors
des heures d'ouverture (il me semble entre 6 et 16 heures).
Seulement là, il était 18 heures, donc personne, et aucun moyen simple de
savoir si un train arrivait, la sonnerie étant condamnée par le personnel,
pour sa tranquillité. Un jour, je l'avais réactivée, ce qui m'avait vallu
une superbe engueulade.
Bref, ce jour là, je n'avais pas osé la réactiver et nous traversons. Surgit
alors un train de pèlerins belges plein pot (sans doute à 160 km/h)
Engagés sur le passage, nous avons tout juste eu le temps de dégager. Ce
n'est vraiment pas passé loin et on a eu une des plus grosses peurs de notre
vie. On n'en a pas parlé à qui que ce soit sur le moment de peur de se faire
à nouveau engueuler, car nous nous sentions responsables.
Pourtant le seul responsable est je c**nard de chef de gare qui pour ne pas
être dérangé refusait d'aciver la sonnerie sans se soucier de la sécurité
des usagers qu'il était censé assurer.
En cas d'accident, c'est lui qui aurait du être poursuivi et même condamné,
pas le mécano qui n'aurait, probablement comme dans le cas à l'origine de ce
fil, rien pu faire.
Inutile de dire que j'ai accueilli avec soulagement le remplacement de cet
abruti par un pictogramme. Malgré les défauts de sécurité, c'était toujours
mieux que rien.
Enfin, l'idéal étant de ne pas avoir à traverser...
Bonne journée,
--
Arnaud
fmtr + arobasse + arnaud.org
Arnaud
2005-11-17 19:00:30 UTC
Permalink
Bonsoir JCP!

L'évènement en question remonte à l'été 1988 ou 1989, je ne sais plus
exactement.
A cette époque le dernier train à desservir l'établissement voie 1 le
faisait aux alentours de 19h (un Bergerac-Bordeaux) alors que l'agent
finissait son travail vers 16 heures. Il y en avait un autre vers 18h20,
toujours pendant les heures de fermeture.
Je ne suis pas spécialiste de l'équipement d'annonce alors en place, mais il
y avait deux voyants normalement allumés, un pour chaque voie, qui
s'éteignaient à l'approche d'un train sur la voie concernée (à l'époque je
ne savais pas à quoi ça correspondait; je m'y suis intéressé après avoir
failli me faire écraser) et une espèce d'interrupteur permettant d'activer
ou non la sonnerie.
Toujours est-it qu'en l'absence d'un agent en service, et pendant les heures
de desserte, la sonnerie n'était JAMAIS activée (je n'ai pas souvenir de
l'activation pendant les heures de service non plus, mais là je demandais à
l'agent présent). Dans ces conditions, comment être certain de pouvoir
traverser sans risquer de se faire écraser? C'est ce qui m'avait amené à
basculer l'interrupteur.
Lors de l'arrivée du train, ça a sonné et là, qqn est sorti et j'ai pris un
bon savon pour avoir activé la sonnerie.
Aujourd'hui, avec mon regard d'adulte, j'aurais pu admettre une engueulade
pour avoir touché ce qu'il ne fallait pas.
Ce que je n'ai jamais admis, en revanche, c'est la justification de la
personne, qui ne supportait pas d'être dérangée par la sonnerie toutes les 5
minutes. Je l'admets d'ailleurs de moins en moins.
Ceci date de plus de 15 ans, et je ne peux, effectivement pas assurer à 100%
qu'il s'agissait du chef de gare, mais en tout cas qqn qui lui ressemblait
beaucoup...
Par conséquent, malgré tout le respect que j'ai pour toi, Jean-Claude, je
persévère en disant que la personne qui habitait la gare et qui est
descendue à ce moment là, chef de gare ou pas, est un connard.
Et ceci quelles que soient les contraintes règlementaires sur l'activation
de la fameuse sonnerie.
En effet, en relisant ton post, j'imagine possible que cette sonnerie n'ait
pas été destinée à assurer la sécurité des voyageurs, et qu'ainsi en la
désactivant, le résidant n'ait commis aucune entrave au règlement SNCF (ça
deste à vérifier).
Mais à cette époque, il n'y avait AUCUN autre dispositif d'annonce
susceptible d'assurer la sécurité des voyageurs. Tu connais la configuration
des lieux: traverser sans annonce, c'est comme jouer à la roulette russe.
Le picto a me semble-t-il été insallé lors de la fermeture définitive de la
gare, en 1990.

La suite, je l'ai racontée dans mon message précédent.

Bonne soirée,
--
Arnaud

Pour répondre / To Reply:
fmtr + arobasse + arnaud.org
Jean Claude Perreaud
2005-11-18 14:20:18 UTC
Permalink
Bonjour Arnaud,
Tout à fait d'accord avec toi, il n' y avait aucun équipement destiné à
prévenir les voyageurs de l'approche d'un train et c'était surtout pas le
rôle de la sonnerie de l'Eap.
Puisque tu connais les lieux: comment les voyageurs étaient-ils alertés par
l'approche d'un train, en gares d'Arveyres ou de St Sulpice-Izon?
Réponse: par absolument aucun moyen ( sauf le bruit). A eux de gérer leur
sécurité... mais à cette époque, on ne traversait pas les voies avec un
baladeur sur les oreilles !
Pourquoi la sonnerie de la gare de Vayres n'était-elle pas destinée aux
voyageurs ? Réponse simple:
Pour le voyageur fréquentant souvent la gare et voulant traverser les
voies: déduction facile:
-Sonnerie = passage de train (s)
-Absence de sonnerie = traversée possible (puiqu'il n'y a pas d'annonce
d'arrivée d'une circulation).
Et si la sonnerie est en dérangement ????? C'est loin de signifier qu'il
n'y a pas e train(s)....
Nous parlons de Vayres mais le problème de la traversée des voies n'était
pas que dans cette gare.
Après Vayres, j'ai connu la Côte Basque et dans les gares de Bidart,
Guéthary ou Hendaye-Plage, rien ne prévenait les voys de l'arrivée d'une
circulation.
La situation évolue avec l'installation des pictos, une passerelle sera
bientôt en place en gare des 2 Jumeaux (ex Hendaye-Plage).

Avec l'autorisation de mon CGP, j'ai procédé à une petite expérience dans ma
gare il y a quelques mois.
Signaux d'entrée en sens inverse fermés et absence d'agent sur le quai.
2 passages souterrains disponibles.
Le marquage au sol (et aérien) interdisant la traversée des voies étant
neuf, j'ai demandé à un ami de filmer le cheminement des voys à la descente
d'un TGV en provenance de Paris.
Dès l'arrêt et les annonces habituelles, diffusion (en continu, durant 2
minutes) du message interdisant la traversée des voies.
Résultat: 23 % des voys ont emprunté le passage planchéié,( pas vus, pas
pris).
A partir de ce constat: que faire.... puisqu'il faut considérer que la SNCF
a toujours tort et que le client est roi ?
La solution adoptée en gare de Dax est radicale, une grille barre tout le
quai n°1. Passage obligé... par le souterrain .
Malheureusement, ce n'est pas possible partout. En ce qui concerne "ma" gare
et devant l'irresponsabilité de certains, la consigne (interne) concernant
la traversée des voies par les voyageurs vient d'être complétée par la
mention " La traversée des voies s'effectue sous la responsabilité des
voyageurs".
Car il est bien connu que malgré la signalétique, la diffusion de messages
sonores, les coups de sifflets etc... le responsable d'un accident mortel
sera ce fainéant de fonctionnaire de cheminot....
JCP.
Post by Arnaud
Bonsoir JCP!
L'évènement en question remonte à l'été 1988 ou 1989, je ne sais plus
exactement.
A cette époque le dernier train à desservir l'établissement voie 1 le
faisait aux alentours de 19h (un Bergerac-Bordeaux) alors que l'agent
finissait son travail vers 16 heures. Il y en avait un autre vers 18h20,
toujours pendant les heures de fermeture.
Je ne suis pas spécialiste de l'équipement d'annonce alors en place, mais il
y avait deux voyants normalement allumés, un pour chaque voie, qui
s'éteignaient à l'approche d'un train sur la voie concernée (à l'époque je
ne savais pas à quoi ça correspondait; je m'y suis intéressé après avoir
failli me faire écraser) et une espèce d'interrupteur permettant d'activer
ou non la sonnerie.
Toujours est-it qu'en l'absence d'un agent en service, et pendant les heures
de desserte, la sonnerie n'était JAMAIS activée (je n'ai pas souvenir de
l'activation pendant les heures de service non plus, mais là je demandais à
l'agent présent). Dans ces conditions, comment être certain de pouvoir
traverser sans risquer de se faire écraser? C'est ce qui m'avait amené à
basculer l'interrupteur.
Lors de l'arrivée du train, ça a sonné et là, qqn est sorti et j'ai pris un
bon savon pour avoir activé la sonnerie.
Aujourd'hui, avec mon regard d'adulte, j'aurais pu admettre une engueulade
pour avoir touché ce qu'il ne fallait pas.
Ce que je n'ai jamais admis, en revanche, c'est la justification de la
personne, qui ne supportait pas d'être dérangée par la sonnerie toutes les 5
minutes. Je l'admets d'ailleurs de moins en moins.
Ceci date de plus de 15 ans, et je ne peux, effectivement pas assurer à 100%
qu'il s'agissait du chef de gare, mais en tout cas qqn qui lui ressemblait
beaucoup...
Par conséquent, malgré tout le respect que j'ai pour toi, Jean-Claude, je
persévère en disant que la personne qui habitait la gare et qui est
descendue à ce moment là, chef de gare ou pas, est un connard.
Et ceci quelles que soient les contraintes règlementaires sur l'activation
de la fameuse sonnerie.
En effet, en relisant ton post, j'imagine possible que cette sonnerie n'ait
pas été destinée à assurer la sécurité des voyageurs, et qu'ainsi en la
désactivant, le résidant n'ait commis aucune entrave au règlement SNCF (ça
deste à vérifier).
Mais à cette époque, il n'y avait AUCUN autre dispositif d'annonce
susceptible d'assurer la sécurité des voyageurs. Tu connais la configuration
des lieux: traverser sans annonce, c'est comme jouer à la roulette russe.
Le picto a me semble-t-il été insallé lors de la fermeture définitive de la
gare, en 1990.
La suite, je l'ai racontée dans mon message précédent.
Bonne soirée,
--
Arnaud
fmtr + arobasse + arnaud.org
Arnaud
2005-11-22 19:05:59 UTC
Permalink
Bonsoir Jean-Claude,

Ta contribution est particulièrement intéressante et mérite de m'apporter un
nouveau point de vue sur la situation et en particulier l'évènement dont
j'ai fait part. J'ai également eu un échange par mail avec un ami qui, lui
aussi, m'a fait part d'éléments intéressants, d'où mon délai de réponse.

Aussi, le non respect délibéré des règles élémentaires de sécurité par les
voyageurs est pour moi un problème différent sur lequel je reviendrai plus
loin.

Le mode de fonctionnement qui consiste à laisser les voyageurs se
débrouiller pour traverser sans aucun moyen d'être prévenu de l'arrivée
imminente d'une circulation me laisse sans voix.
Sur des lignes où des trains peuvent débouler à 160 km/h voire plus (à St
Sulpice, de quand date la VL de 200 et plus?), l'absence de système
d'annonce fiable me semble criminel.
Nous parlions de Vayres que nous connaissons tous les deux: la gare était en
courbe avec d'un côté des arbres, et de l'autre, un pont-route. Il y a mieux
comme visibilité !
Si l'on ajoute le fait que le bruit de la circulation routière, proche, peut
masquer celui d'un train, on se retrouve dans des conditions extrêmement
dangereuses.
Il n'y avait pas non plus de pancarte « S » qui aurait permis de distinguer
l'arrivée d'un train du bruit ambiant, encore qu'à 160, il faudrait siffler
assez loin pour laisser le temps de dégager.
Que l'on ait toléré cette situation me surprend d'autant plus que, 5 ans
plus tard, l'arrêt a failli être supprimé pour des raisons de sécurité: on a
estimé que compte tenu du trafic, du nombre et du type de voyageurs, de la
vitesse des circulations, et...de l'absence de visibilité, le pictogramme
était insuffisant. Les trois autres solutions proposées étaient une
passerelle, un passage inférieur et la reconstruction des quais, plus loin.
Pour se recentrer sur ce problème : j'ai tellement de mal à croire, que l'on
ait pu tolérer la une telle situation que la responsabilité de l'agent local
me paraissait évidente.
Si le système lui-même est criminel, il est évident que ça change la donne.
Pour le moment, je n'ai plus aucune certitude sur la responsabilité dans la
situation décrite, si qqn dispose d'éléments, je suis preneur.

Sinon, tu parlais d'Arveyres et St Sulpice. La gare d'Arveyres où je n'ai
jamais pris le train était dans une configuration apparemment assez voisine
de celle de Vayres. Reste à savoir si le PN, alors en bout de quai, a été
supprimé ou non en même temps que l'arrêt. Enfin si elle a eu lieu, quelle
était la situation transitoire ?
St Sulpice est par sa situation, un peu différente : en pleine ligne droite,
les trains sont visibles à plusieurs kilomètres, par beau temps. Il y a eu,
là aussi, un PN, supprimé dans les années 80 mais vraisemblablement une
situation transitoire entre la suppression du PN et la mise en place des
escaliers…

Maintenant, parlons du non respect des dispositifs de sécurité par les
voyageurs.
Hormis la présence ou non du personnel (le pas "vu pas pris" dont tu
parles), je dirais intuitivement que la configuration des lieux n'est pas
sans effet.
Ainsi, une passerelle sera moins usitée qu'un passage souterrain, chacun
étant plus ou moins utilisé en fonction de sa position et de son "confort".
Il semble que les gares de conception récentes aient intégré ce paramètre:
Je n'ai personnellement vu aucune traversée sauvage dans des gares nouvelles
comme Lille Europe, Futuroscope, Vendôme TGV,... Dans les gares de banlieue
récentes, c'est assez rare également.
Pour des gares plus anciennes, des aménagements ont changé le comportement
des voyageurs: un grillage à St Loubès de part et d'autre des entrées du
souterrain a fait que du jour au lendemain, il n'y a plus eu de traversée
sauvage, ou presque.
A Libourne, les traversées sur les voies principales sont exceptionnelles
(même sans agent présent sur le quai): l'unique accès est proche de l'entrée
du souterrain.
En fait, nous pourrions sans doute le résumer à l'aide de la formule: "Plus
faible sera la distance économisée par une traversée sauvage, plus rares
seront les voyageurs à risquer leur vie..."
Dans les cas d'accidents consécutifs de traversées sauvages, si l'on doit
chercher une responsabilité, elle devrait être systémique et non
personnelle.

Bonne soirée,
--
Arnaud

Pour répondre / To Reply:
fmtr + arobasse + arnaud.org
Marc Dufour
2005-11-17 15:32:17 UTC
Permalink
Enfin, concernant la responsabilit‚ de la "victime", c'est discutable.
Elle n'a vraisemblablement pas choisi de se faire ‚craser.
Est-ce que le règlement prévoit de pouvoir siffler dans une situation où la
visibilité réduite pourrait cacher un train jusqu’à la dernière minute?

Au passage à niveau près de chez-moi, où il n’y a pas de pancarte
«siffler», les trains sifflent souvent quand ils en croisent un autre (la
courbe à cet endroit cache le passage à niveau jusqu’à la dernière seconde,
et très souvent les pékins attendent que le train passe debout sur l’autre
voie…), tel que c’est prévu dans le règlement malgré l’interdiction
municipale.
--
http://emdx.org depuis 1993 ** Enlevez « +LES+SABOTS+ » pour répondre
Gardien du trombinoscope FMTR: http://www.emdx.org/rail/Trombinoscope

Marc Dufour - Village St-Augustin, St-Henri, Montréal, Québec
Point milliaire 3 de la subdivision de Montréal du CN

"On prend toujours le train qu'on peut" - Jacques Brel, "Le Moribond"
Charles Eliot
2005-11-17 18:19:48 UTC
Permalink
Post by Marc Dufour
Enfin, concernant la responsabilit‚ de la "victime", c'est discutable.
Elle n'a vraisemblablement pas choisi de se faire ‚craser.
Est-ce que le règlement prévoit de pouvoir siffler dans une situation où la
visibilité réduite pourrait cacher un train jusqu’à la dernière minute?
Au passage à niveau près de chez-moi, où il n’y a pas de pancarte
«siffler», les trains sifflent souvent quand ils en croisent un autre (la
courbe à cet endroit cache le passage à niveau jusqu’à la dernière seconde,
et très souvent les pékins attendent que le train passe debout sur l’autre
voie…), tel que c’est prévu dans le règlement malgré l’interdiction
municipale.
Salut Marc,

Chez nous, on doit siffler à chaque fois que l'on croise une circulation
(au niveau de la queue de celle-ci), entre 7h et 20h. Bien entendu, les
coups de trompe sont plus appuyés lorsque on croise un train de
voyageurs à quai par exemple.
@+

Charles.
Nico#2 [V22-T]
2005-11-15 20:51:24 UTC
Permalink
N'importe quoi, en tout cas ça confirme ce qu'on m'a dit (ce que des ADC
m'ont dit), le conducteur est un bouc-émissaire...

Cf le rattrapage sur Lyon-Ambérieu en 2001 où la direction a allumé l'ADC du
train rattrapeur...

@++
--
+++++Nico#2
€Un conservateur est un homme qui reste assis et qui réfléchit ; qui reste
assis surtout. {Woodrow Wilson}
€L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées {Konrad
Adenauer}
Sylvain GAMBOURG
2005-11-16 15:19:22 UTC
Permalink
Effectivement, la condamnation du conducteur est scandaleuse.
Mais pour être condamné, il suffit d'un dossier baclé ou d'une défense
malhabile ,ou de tomber sur un juge d'instruction qui fait mal son travail
d'enquête, on a vu dans un récent scandale judiciaire que ce dernier cas de
figure était loin d'être imposssible.
--
Bonne journée à toutes et à tous
Sylvain Gambourg
Attention pour m'écrire remplacer stcrp-tn4H par
stcrp-tram

http://mapage.noos.fr/autorail/Antibes.htm

http://membres.lycos.fr/autorail/apm.html (reportage ancien)
http://membres.lycos.fr/autorail/P3.htm
http://membres.lycos.fr/autorail (photos de transports collectifs)




PS:
Je vais fêter ça c'est la première fois en 5 ou 6 ans que je suis du même
avis que Rollover !
Comme quoi rien n'est impossible, du coup je peux de nouveau rêver à mon
utopie de transports publics qui seraient organisés et dirigés par des
professionnels compétents, sous la tutelle d'un ministre favorable au rail
...
Rollover
2005-11-16 21:16:49 UTC
Permalink
Post by Sylvain GAMBOURG
Je vais fêter ça c'est la première fois en 5 ou 6 ans que je suis du même
avis que Rollover !
C'est faux, sans doute un probleme de mémoire.
Relis-toi en date du 16/9/2003 ou le 3/2/2003 ou encore un 21/4/2005

Outre que je ne vois pas en quoi il est important que l'on soit d'accord
ou pas et surtout de trouver nécessaire de le relever, cela ne
m'empechera pas de dormir....
Post by Sylvain GAMBOURG
Comme quoi rien n'est impossible, du coup je peux de nouveau rêver à mon
utopie de transports publics qui seraient organisés et dirigés par des
professionnels compétents, sous la tutelle d'un ministre favorable au rail
...
.... en faisant surement d'autres reves que celui là.

Alors bonne nuit :-D :-D :-D
jsm.maurice
2005-11-16 19:59:39 UTC
Permalink
je crois que la solution est indiquée dans l'article lui-même : marche
prudente dans toutes les gares sans cheminot sédentaire (et éventuellement
arrêt devant le 'passage piéton' si quelqu'un attend pour traverser).

Quand la SNCF en aura marre des retards ...

Permettez à un 'simple client' de préférer des retards à une journée sans
train !

En tout cas, il faut montrer au conducteur condamné toutes les réactions
présentes; il faut qu'il se sente 'entouré' et surtout compris.

A+
Jean à Grenoble


PS dans la région, nous avons aussi une zone où temporarirement il peut y
avoir beaucoup de monde (des belus on dit) : Beaucroissant sur la ligne
Grenoble Lyon un peu après Rives. Quand il y a la foire, il y a zone 40
'officielle' avec signaux temporaires et KVB.
Didier G
2005-11-16 21:54:10 UTC
Permalink
Hello :o)
Post by ZeGim
Bonjour
La justice a reconnu coupable le conducteur du train.
http://www.webzinemaker.com/admi/m9/page.php3?num_web=21676&rubr=4&id=281135
Il faut faire annuler cette décision inique.
Pour info:
Cour d'appel de PARIS, Chambre 17 section A, 5 Septembre 2005,
SADI X. et SNCF
Numéro JurisData : 2005-283277

Je n'arrive pas à avoir la décision complète mais uniquement son
abstract via Lexisnexis or celui indiquerait que l'ADC a vu les gens
traverser et a attendu un certain temps (apparement assez long) avant
de taper l'urgence... et non de suite !

Quelqu'un en dispose ? parce que sinon on parle dans le vide !
--
a+
Didier

-----
Pour m'écrire, didier (at) metro-pole (point)net
FRED
2005-11-16 22:04:01 UTC
Permalink
ah voila un fait qui serait important de connaitre
Fred
Post by Didier G
Hello :o)
Post by ZeGim
Bonjour
La justice a reconnu coupable le conducteur du train.
http://www.webzinemaker.com/admi/m9/page.php3?num_web=21676&rubr=4&id=281135
Post by Didier G
Post by ZeGim
Il faut faire annuler cette décision inique.
Cour d'appel de PARIS, Chambre 17 section A, 5 Septembre 2005,
SADI X. et SNCF
Numéro JurisData : 2005-283277
Je n'arrive pas à avoir la décision complète mais uniquement son
abstract via Lexisnexis or celui indiquerait que l'ADC a vu les gens
traverser et a attendu un certain temps (apparement assez long) avant
de taper l'urgence... et non de suite !
Quelqu'un en dispose ? parce que sinon on parle dans le vide !
--
a+
Didier
-----
Pour m'écrire, didier (at) metro-pole (point)net
Didier G
2005-11-16 22:52:51 UTC
Permalink
Hello :o)
Post by FRED
ah voila un fait qui serait important de connaitre
Oh que oui parce que si le mécanno a attendu en "espérant" que cela
passe ou si le mécanno a tapé l'urgence en 2 secondes (temps de
réaction moyen de mémoire) bah ca change tout ....
--
a+
Didier

-----
Pour m'écrire, didier (at) metro-pole (point)net
f***@wanadoo.fr
2005-11-17 00:42:49 UTC
Permalink
Sujet terriblement technique pour un juge qui aurait bien besoin de
conseils. Avait t'il simplement le temps d'étudier son dossier avec la
précision qui s'avère nécessaire? Ce type de jugement NE DOIT PAS
faire jurisprudence, car beaucoup trop complexe.
Mais c'est certain, les avocats peu scrupuleux vont en faire leur choux
gras: un nouveau domaine de bataille grâce à l'irresponsabilité
croissante.
Bon courage au mécano, qui etait au mauvais endroit au mauvais moment.
Il paye au nom de tout un systéme.
Gilbert Gillet
2005-11-17 08:03:43 UTC
Permalink
Post by f***@wanadoo.fr
Sujet terriblement technique pour un juge qui aurait bien besoin de
conseils. Avait t'il simplement le temps d'étudier son dossier avec la
précision qui s'avère nécessaire? Ce type de jugement NE DOIT PAS
faire jurisprudence, car beaucoup trop complexe.
Mais c'est certain, les avocats peu scrupuleux vont en faire leur choux
gras: un nouveau domaine de bataille grâce à l'irresponsabilité
croissante.
Bon courage au mécano, qui etait au mauvais endroit au mauvais moment.
Il paye au nom de tout un systéme.
Il reste des voies de recours: La cour de cassation puis après la cour
européenne.
--
Anciennes lignes du sud de la Bourgogne:
http://acuop.club.fr/rail/
Intermodalite
2005-11-17 09:54:11 UTC
Permalink
Post by Gilbert Gillet
Post by f***@wanadoo.fr
Sujet terriblement technique pour un juge qui aurait bien besoin de
conseils. Avait t'il simplement le temps d'étudier son dossier avec la
précision qui s'avère nécessaire? Ce type de jugement NE DOIT PAS
faire jurisprudence, car beaucoup trop complexe.
Mais c'est certain, les avocats peu scrupuleux vont en faire leur choux
gras: un nouveau domaine de bataille grâce à l'irresponsabilité
croissante.
Bon courage au mécano, qui etait au mauvais endroit au mauvais moment.
Il paye au nom de tout un systéme.
Il reste des voies de recours: La cour de cassation puis après la cour
européenne.
La voie de recours c'est une chose, mais on considère donc que la vie d'un
homme, la condamnation dramatique d'un innocent et les interprétationa à
suive ne valent pas un passage inférieur.....
Post by Gilbert Gillet
--
http://acuop.club.fr/rail/
Marc Dufour
2005-11-17 15:41:02 UTC
Permalink
La voie de recours c'est une chose, mais on considŠre donc que la vie
d'un homme, la condamnation dramatique d'un innocent et les
interpr‚tationa … suive ne valent pas un passage inf‚rieur.....
Un passage inférieur ne règlera QUE le cas spécifique de cette gare
précise, tandis qu’un recours en cassassion (voire à la cour européenne)
pourra régler le cas de TOUTES les situations analogues.
--
http://emdx.org depuis 1993 ** Enlevez « +LES+SABOTS+ » pour répondre
Gardien du trombinoscope FMTR: http://www.emdx.org/rail/Trombinoscope

Marc Dufour - Village St-Augustin, St-Henri, Montréal, Québec
Point milliaire 3 de la subdivision de Montréal du CN

"On prend toujours le train qu'on peut" - Jacques Brel, "Le Moribond"
Intermodalite
2005-11-17 16:13:14 UTC
Permalink
Post by Marc Dufour
La voie de recours c'est une chose, mais on considSre donc que la vie
d'un homme, la condamnation dramatique d'un innocent et les
interpr,tationa . suive ne valent pas un passage inf,rieur.....
Un passage inférieur ne règlera QUE le cas spécifique de cette gare
précise, tandis qu'un recours en cassassion (voire à la cour européenne)
pourra régler le cas de TOUTES les situations analogues.
Tu as bien raison Marc mais je voulais simplement dire que dans bien des cas
pour sauver des vies il sera necessaire d'investir dans des passages
dénivelés.
Par contre au niveau de la réaction des conducteurs, la mise en marche
prudente sur tous ces points singuliers serait de nature a attirer
l'attention des citoyens.
Post by Marc Dufour
--
http://emdx.org depuis 1993 ** Enlevez « +LES+SABOTS+ » pour répondre
Gardien du trombinoscope FMTR: http://www.emdx.org/rail/Trombinoscope
Marc Dufour - Village St-Augustin, St-Henri, Montréal, Québec
Point milliaire 3 de la subdivision de Montréal du CN
"On prend toujours le train qu'on peut" - Jacques Brel, "Le Moribond"
Marc Dufour
2005-11-18 00:21:20 UTC
Permalink
Post by Intermodalite
Tu as bien raison Marc mais je voulais simplement dire que dans bien
des cas pour sauver des vies il sera necessaire d'investir dans des
passages d‚nivel‚s.
Le passage avait un clignotant. Il pourrait bien y avoir aussi une barrière
automatique, non?
Post by Intermodalite
Par contre au niveau de la r‚action des conducteurs, la mise en marche
prudente sur tous ces points singuliers serait de nature a attirer
l'attention des citoyens.
Sauf qu’avec toutes ces grèves… <je me baisse pour éviter les tomates>
--
http://emdx.org depuis 1993 ** Enlevez « +LES+SABOTS+ » pour répondre
Gardien du trombinoscope FMTR: http://www.emdx.org/rail/Trombinoscope

Marc Dufour - Village St-Augustin, St-Henri, Montréal, Québec
Point milliaire 3 de la subdivision de Montréal du CN

"On prend toujours le train qu'on peut" - Jacques Brel, "Le Moribond"
Didier G
2005-11-18 10:23:44 UTC
Permalink
Hello :o)
Post by Marc Dufour
La voie de recours c'est une chose, mais on considŠre donc que la vie
d'un homme, la condamnation dramatique d'un innocent et les
interpr‚tationa … suive ne valent pas un passage inf‚rieur.....
Un passage inférieur ne règlera QUE le cas spécifique de cette gare
précise, tandis qu’un recours en cassassion (voire à la cour européenne)
pourra régler le cas de TOUTES les situations analogues.
Le recours en cassation ne portera que sur des questions de droit (et
non de faits). Or ici le problème qui fait débat est un problème de pur
fait.

Pour ce qui est de la Cour Européenne elle n'est pas compétente pour
connaitre de cela (sa compétence est limitée aux droits fondamentaux).
--
a+
Didier

-----
Pour m'écrire, didier (at) metro-pole (point)net
Didier G
2005-11-17 10:29:22 UTC
Permalink
Hello :o)
Post by Gilbert Gillet
Post by f***@wanadoo.fr
Sujet terriblement technique pour un juge qui aurait bien besoin de
conseils. Avait t'il simplement le temps d'étudier son dossier avec la
précision qui s'avère nécessaire? Ce type de jugement NE DOIT PAS
faire jurisprudence, car beaucoup trop complexe.
Mais c'est certain, les avocats peu scrupuleux vont en faire leur choux
gras: un nouveau domaine de bataille grâce à l'irresponsabilité
croissante.
Bon courage au mécano, qui etait au mauvais endroit au mauvais moment.
Il paye au nom de tout un systéme.
Il reste des voies de recours: La cour de cassation puis après la cour
européenne.
La cassation je veux bien mais cela ne porte que sur le droit or ici il
s'agit de faits ...

Est ce que le mécano a tapé l'urgence de suite ou a-t-il attendu un peu
?

Pour le côté technique les expertises sont faites pour cela !
--
a+
Didier

-----
Pour m'écrire, didier (at) metro-pole (point)net
Frédéric DIDELOT
2005-11-17 11:17:34 UTC
Permalink
Faudrait pas prendre les juges et les avocats "que" pour des cons.

Chaque décision est un cas d'espèce et la France n'est pas un pays
anglo-saxon où la jurisprudence est la plus grande source du droit. Ici,
c'est la loi qui fixe les lignes, la jurisprudence qui les complète.



S'il y a eu une condamnation devant une cour d'appel, c'est qu'il devait
exister au moins un certain nombre d'éléments à charge contre le conducteur.
Cela ne veut pas dire qu'il doit nécessairement être condamné et qu'il est
le seul fautif, bien sur.
Comme le suggère Didier G, le seul moyen de savoir ce qui s'est réellement
passé et notamment de savoir si le conducteur a pété ou non l'urgence, c'est
de voir ce qu'il y a dans le dossier, et notamment son témoignage.
Car en principe, étant seul en cabine, lui seul peut expliquer ce qu'il a
fait (ou pas fait).
Et ensuite, il y a lieu de confronter sa position avec les indications
techniques des mouchards.

Enfin, il serait judicieux également de connaître sur quelle base juridique
le conducteur a été condamné (homicide involontaire pour imprudence ou non
respect d'un règlement ???, de la même façon qu'un automobiliste peut être
condamné lors d'un accident de la circulation pour homicide involontaire par
imprudence ou violation d'un règlement ex: défaut de maîtrise de son
véhicule)

Je vais essayer aussi de mon coté de trouver cette décision in-extenso

Frédéric DIDELOT
f***@wanadoo.fr
2005-11-17 23:41:12 UTC
Permalink
Il n'est justement pas question de prendre les juges ni les avocats
pour des cons. je voulais seulement dire, et nous le savons tous sur ce
forum, que faire ciculer un train dans les régles, c'est trés
spécifique et surtout trés malconnu, d'où des risques de méprises
possibles, en tout cas plus qu'en circulation routière.

les "banlieusards" doivent avoir immédiatement à l'esprit le jeu de
con, des vrais ceux-là, qui attendent le dernier moment pour dégager
la voie style: le premier qui bouge est un lâche.....
Jean-Claude BELLEC
2005-11-19 14:55:40 UTC
Permalink
Très juste Didier!
--
jean-***@wanadoo.fr
Homme libre, toujours tu chériras la mer
Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Post by Didier G
Hello :o)
Post by ZeGim
Bonjour
La justice a reconnu coupable le conducteur du train.
http://www.webzinemaker.com/admi/m9/page.php3?num_web=21676&rubr=4&id=281135
Il faut faire annuler cette décision inique.
Cour d'appel de PARIS, Chambre 17 section A, 5 Septembre 2005,
SADI X. et SNCF
Numéro JurisData : 2005-283277
Je n'arrive pas à avoir la décision complète mais uniquement son abstract
via Lexisnexis or celui indiquerait que l'ADC a vu les gens traverser et a
attendu un certain temps (apparement assez long) avant de taper
l'urgence... et non de suite !
Quelqu'un en dispose ? parce que sinon on parle dans le vide !
--
a+
Didier
-----
Pour m'écrire, didier (at) metro-pole (point)net
Didier G
2005-11-19 16:01:34 UTC
Permalink
Hello :o)
Post by Jean-Claude BELLEC
Post by Didier G
Quelqu'un en dispose ? parce que sinon on parle dans le vide !
Très juste Didier!
J'ai contacté le webmaster en lui demandant. J'espère qu'il en dispose
(en toute logique oui mais bon .... :))) )

Je suis preneur de celle-ci, si vous avez une copie .... :)))
--
a+
Didier

-----
Pour m'écrire, didier (at) metro-pole (point)net
Jean-Claude BELLEC
2005-11-20 11:59:32 UTC
Permalink
merci Didier, je ne l'ai pas
bon dimanche
--
jean-***@wanadoo.fr
Homme libre, toujours tu chériras la mer
Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Post by Didier G
Hello :o)
Post by Jean-Claude BELLEC
Post by Didier G
Quelqu'un en dispose ? parce que sinon on parle dans le vide !
Très juste Didier!
J'ai contacté le webmaster en lui demandant. J'espère qu'il en dispose (en
toute logique oui mais bon .... :))) )
Je suis preneur de celle-ci, si vous avez une copie .... :)))
--
a+
Didier
-----
Pour m'écrire, didier (at) metro-pole (point)net
Didier G
2005-11-21 12:56:36 UTC
Permalink
Hello :o)
Post by Didier G
Hello :o)
Post by Jean-Claude BELLEC
Post by Didier G
Quelqu'un en dispose ? parce que sinon on parle dans le vide !
Très juste Didier!
J'ai contacté le webmaster en lui demandant. J'espère qu'il en dispose (en
toute logique oui mais bon .... :))) )
Il m'a indiqué ne pas l'avoir et m'a fourni l'adresse mail d'un élu au
CHST susceptible de l'avoir ...

Et dire qu'en attendant on parle dans le vide ...
--
a+
Didier

-----
Pour m'écrire, didier (at) metro-pole (point)net
Jean-Claude BELLEC
2005-11-19 14:52:44 UTC
Permalink
Bonsoir
Difficile de porter une appréciation sur les attendus d'un jugement, pire
sur ses commentaires.
Le dossier comporte de nombreux tomes, des éléments que "monsieur tout le
monde" ne dispose pas, Je pense que nous devons être prudents sur nos
commentaires.
Bien cordialement
--
jean-***@wanadoo.fr
Homme libre, toujours tu chériras la mer
Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Post by ZeGim
Bonjour
La justice a reconnu coupable le conducteur du train.
http://www.webzinemaker.com/admi/m9/page.php3?num_web=21676&rubr=4&id=281135
Il faut faire annuler cette décision inique.
@+
Gilles
Continuer la lecture sur narkive:
Loading...